browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

La parole est aux lecteurs !

Posted by on 30 octobre 2013

 

Vous êtes de plus en plus nombreux à visiter mon blog, et je dois dire que j’ai la chance de vous avoir parmi mes lecteurs.

Merci de venir me lire et de commenter mes articles !

wlEmoticon-flirtmale.png

A présent j’aimerais vous aider encore plus, et j’ai comme projet d’écrire un rapport PDF (guide), sur un sujet qui VOUS tient à cœur.

Donc, je vous le demande : de quel problème équestre, qui vous freine, aimeriez vous que je parle dans ce guide ?

Et comment pourrais-je vous aider à le surmonter ?

SONY DSC

Un problème au pré ? en main ? en selle ? aux soins ? en compétition ? en extérieur ? etc…

 

Dites le moi dans les commentaires.

8 Responses to La parole est aux lecteurs !

  1. Gruyer

    Coucou Gaëlle,

    Mon problème consiste à faire rentrer Dalawan au pré. Pour en sortir, pour bosser ou se promener : aucun soucis mais dés qu’il s’agit d’y retourner, il recule ou il se fige.

    Jo pense qu’il a peur de la clôture électrique quant à moi, je penses que c’est Princesse qui lui fait peur. C’est 1 jument qui le chasse dans le pré et essaie sans cesse de lui mordre la croupe.

    Qu’en penses-tu et surtout comment y remédier ?

    à+

    • cheval-facile

      bonjour,
      Il y a effectivement une crainte caractérisée, mais uniquement dans un sens.
      Ce ne peut donc pas être la clôture électrique, puisqu’elle existe à l’aller comme au retour !
      Donc la cause est bien à l’intérieur du pré !
      Comment y remédier ? deux solutions :
      – soit supprimer la cause de sa crainte, ce qui le ferra entrer dans le pré, comme il en sort.
      – soit qu’il ait plus de respect vis à vis de la personne qui le mène en main (en gros, il doit craindre plus de l’humain que de sa crainte initiale, et faire plus confiance….. mais c’est à double tranchant… si en face il sait qu’il va se faire bouffer par un autre….)
      Maintenant je ne connais pas les conditions d’hébergement c’est donc difficile de donner un avis sur de l’inconnu !

  2. Brigitte

    Bonjour,

    J’ai commencé l’équitation tard, vraiment tard (47 ans !) et malgré la passion qui m’anime, je sens toujours une appréhension qui m’empêche de totalement m’éclater avec mon cheval. Peur de tomber, peur que mon cheval ne m’embarque et que je ne maîtrise plus rien, peur de ce qui pourrait arriver….

    Je suis sûre que vous avez quelques conseils à me donner… 😉
    Merci.

    • cheval-facile

      bonsoir Brigitte,

      Connais tu l’arrêt d’urgent à une rêne ? J’envisageais justement d’en faire un article dans les jours à venir ! Si ça peut aider ? ça c’est pour le côté technique.

      Pour le côté « peur de ce qui pourrait arriver », il s’agit plutôt de travail sur soi, de type préparation mentale, pour réussir à voir les choses autrement, gérer ses appréhensions et profiter des instants magiques offert avec le cheval.
      Je vais voir si je peux essayer de transcrire cela par écrit… Ce ne sont que des séances que je maîtrise en pratique avec les élèves. Je ne promets rien, mais je sais que cela sera utile à grand nombre !
      Gaëlle

      • Brigitte

        Bonsoir Gaëlle,

        Merci pour ta réponse.
        L’arrêt d’urgence, j’en ai entendu parler, j’ai lu des articles dessus, mais je ne l’ai jamais pratiqué.

        Effectivement, je pense que tu as raison : il faudrait que j’arrive à faire un travail sur moi, mais comment ? Mon prof est désappointé devant mon stress et ne sait comment y remédier. Et moi, je me prive de beaucoup de plaisirs avec mon cheval : j’ai arrêté les balades, j’ai arrêté le TREC, je n’ai jamais fait de concours alors que j’en meurs d’envie, etc, etc….
        J’envisage de faire un stage intitulé  » Dépasser ses peurs « . Mais en attendant, j’ai hâte de lire tes futurs articles qui m’aideront très certainement.
        Bien cordialement.

        Brigitte

        • cheval-facile

          bonjour Brigitte,

          Promis je prépare un article sur l’arrêt d’urgence, et je le mets en ligne dès que j’ai un « cobaye » sur un dadou pour faire les images d’illustration !

          Concernant la peur et le stress, c’est réellement très frustrant car cela empêche de prendre du plaisir. Pour pouvoir t’aider encore un peu, j’aurais besoin d’en savoir plus sur toi : ton niveau équestre, ce que tu sais faire, et non ; ainsi que sur ton cheval : son niveau d’éducation et de dressage, son âge, son vécu, comment les autres parlent de lui, comment toi tu le vois, etc… tous les petits détails qui font la différence, et qui me permettront d’analyser la situation au plus juste ! 🙂
          tu peux aussi me faire parvenir des images de vous deux (à pied à cheval), pour m’aider avec un maximum d’info : bchevalfacile@gmail.com.

          Vraiment dommage d’arrêter le TREC par crainte, et encore plus dommage de ne pas aller en profiter sur les terrains de concours ! Il y a des solutions à chaque problème, patience et persévérance ! 😉

          Bonne journée

          • Brigitte

            Wouah ! Là, tu me proposes de me mettre « presque » à nue ! 😉
            Bon, promis, je vais t’écrire tout ça…. en espérant ne pas trop t’embêter.
            En tout cas, merci pour ton blog qui m’apprend beaucoup de choses…
            Bonne journée

          • cheval-facile

            bonsoir Brigitte,

            Je ne sais pas conseiller sans savoir de quoi je parle 😉
            Merci pour tes encouragements pour le blog ! Cela me touche beaucoup. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *