browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Les miracles du persil !

Posted by on 12 novembre 2013
une botte de persil pour la décoction

une botte de persil pour la décoction

Comme je l’expliquais dans un article précédent, il m’a fallu mettre en place le sevrage de la pouliche de l’année, sans avoir les conditions matérielles requises pour le faire comme il faudrait.

Mon seul remède efficace pour soulager Idanha, la poulinière, est le persil. D’autant diront que ces remèdes de grand-mère ne fonctionnent pas, et bien moi j’affirme le contraire !

Constat :

8 jours après la séparation, la mère est au pré, elle voit les poulains, en face, dans un autre parc, mais les appels sont de plus en plus rares, et le lait se tarit bien. Les mamelles n’ont été vraiment très gonflées que le lendemain de la séparation.

Avec le recul, j’en déduis que j’aurais du administrer du persil un ou deux jours plus tôt pour prévenir cela, et non pas uniquement, au moment de la séparation.

Comment faire ?

Pour réaliser une décoction, rien de plus facile, c’est à la portée de n’importe qui !

  • Décoction de persil, prête à l'emploi.

    Décoction de persil, prête à l’emploi.

    Faire chauffer de l’eau dans une casserole, sur le feu.

  • Prendre une touffe de persil, couper aux ciseaux les feuilles et les tiges en petites sections.
  • Lorsque l’eau bout, y verser le persil en morceaux.
  • Laisser cuire à petits bouillons environ 10 minutes
  • Couper le feu, et laisser infuser

Une fois tiède, c’est prêt !

Comment l’utiliser ?

C’est tout aussi simple !

Administration par voie générale :

Verser un peu de liquide, ainsi que des feuilles et tiges de persil, dans la ration de la jument, 1 à 2 fois par jour.

Il n’est pas nécessaire d’en mettre beaucoup à la fois.

Je verse environ l’équivalent de 10 à 15 cl dans la ration journalière.

Application locale :

La décoction peut aussi s’utiliser en application locale, directement sur les mamelles.

Prendre un peu de liquide dans un récipient spécifique. S’il est tiède c’est mieux, car plus confortable pour la jument !

À l’aide d’un linge tamponner les mamelles plusieurs fois par jour (j’utilise un gant de toilette c’est très pratique !)

En général, les juments apprécient ce geste car cela les soulage, mais il faut tout de même rester vigilant ! (risques de coups de dents ou de postérieur)

Clin d'oeil de Idanha !

Clin d’œil de Idanha !

Je tiens à préciser que ma jument n’a absolument rien reçu d’autre en médicaments, homéopathie ou autre ! Le seul changement a été une réduction du volume alimentaire les premiers jours. Et pourtant c’est une très grosse laitière qui allaite volontiers d’autres poulains !

Et vous?  avez vous déjà essayer le persil ou d’autres plantes pour aider vos équidés ?

Partagez vos expérience dans les commentaires ci dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *