browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

poney prisonnier ?

poney a la chaine
Posted by on 4 février 2015

 

Pouvons nous considérer comme prisonnier, un poney qui est ponctuellement à l’attache ?

Lorsque je dis à l’attache, je n’entends pas enfermé dans une stalle ou un coin d’écurie avec 60 cm de longe, mais au bout d’une chaîne à l’extérieur en guise de tondeuse naturelle autoportée et presque automatique.

Mon point de vue sur la question

mes poneys a l'attache

mes poneys a l’attache

Personnellement je n’ai jamais trouvé choquant ce système et l’utilise depuis de nombreuses années car je le trouve pratique et fonctionnel, sous réserve, bien entendu, que l’animal y soit correctement éduqué, c’est à dire désensibilisé et habitué à céder aux pressions.

Il est évident que je n’attacherai pas ainsi n’importe quel équidé, et que certains ne supportent pas ce mode de fonctionnement, où ne s’y habituent pas et se blessent.

Cela fait maintenant, plus de 20 ans que mon fidèle Ernest tond les pelouses, les abords de maisons, les bords de clôtures et entretient divers terrains, et il ne s’est jamais blessé !!

Mes 4 shetlands d’attelage, sont ainsi à la chaîne et « astreints » au nettoyage des zones enherbées auxquelles les chevaux n’ont pas accès. C’est un choix qui nous permet de réguler la quantité de nourriture ingérée et d’éviter (autant que possible) des excès de poids, ce qui n’est pas forcément facile avec ces nettoyeurs assidus que sont les petits poneys !

Votre avis sur la question ??

Pensez-vous, comme on me le reproche souvent, que mes poneys sont prisonniers et enchaînés, et par conséquent malheureux ?

Merci de partager votre opinion dans les commentaires, ou par le formulaire de contact si vous préférez conserver l’anonymat.

 

Vidéo d’un poney prisonnier…

Transcription texte partielle de la vidéo :

Manger, manger et encore manger, c’est la dure tâche à laquelle est astreinte le poney Poye au quotidien, mais il fait cela avec tellement de dévouement, que l’on ne saurait se priver de ses services. Oui mes poneys sont attachés, et non, ils ne sont pas malheureux, du moins certainement pas plus que des chevaux enfermés H24 dans des boxes de 3x3m. Mes poneys ont de quoi bouger, et qui plus est, ils sont régulièrement lâchés dans le pré des chevaux, de manière à pouvoir jouer, courir, avoir des interactions avec les autres, faire du grooming avec les autres poneys, etc. et avoir une vie sociale. Ils ne sont pas toute l’année au bout de leur chaîne, loin de là.

Comme on me l’a souvent reproché (d’avoir mes poneys à l’attache) j’aimerai simplement aujourd’hui que vous me donniez votre avis sur la question : est-il préférable pour eux, d’être ponctuellement à l’attache de manière à pouvoir rationner leur alimentation, ou serait-il au contraire préférable de les enfermer dans une écurie, ou pire, dans un petit box à leur taille. Merci de laisser vos commentaires en dessous, et merci de votre participation.

 

Les différentes façons d’attacher un cheval

Il existe plusieurs manières de mettre son cheval ou poney ainsi à l’attache… voulez-vous les connaître ?

 

13 Responses to poney prisonnier ?

  1. Gruyer

    perso ca ne me choque pas car je te connais, je connais les poneys et surtout, je sais que c’est 1 attache « intelligente ».
    Après comme tu as dis plus haut tous les equidés ne le supporteront pas forcément s’ils n’y ont pas été éduqués.

    Puis ca ne me choque pas aussi car il s’agit de poneys shetlands donc ca ne les gêne pas dans leur morphologie. En revanche, je verrai d’un autre œil si il s’agissait d’un poney grande taille ou d’un cheval.

    Ceci dit meme pour les « grands » modèles il existe des solutions pour les laisser en liberté : les entraves ( 1 au postérieur et l’autre à l’antérieur sur la diagonale opposée !!!!)

  2. Salomé

    Bonjour,
    même si je préfère un cheval (ou poney) qui vit au pré, lorsqu’il n’y a pas la possibilité d’être 24H au pré c’est vrai qu’il est mieux de les attacher pour leur permettre d’être au plus près de leur « état naturel ». Comme vous l’avez dit, vos poneys sont habitués, ne montrent pas de signe de mal être et vous savez comment les attacher de façon à ce qu’ils ne se blessent pas, donc je ne vois pas pourquoi ils seraient malheureux, au contraire, ils sont beaucoup mieux qu’enfermés en box.
    Bonne journée

  3. Morgane

    J’ai toujours pensé que l’attache pour les chèvres était inacceptable, mais je ne savais pas que ça se faisait sur des équidés…

    • cheval-facile

      Je respecte le point de vue de chacun, j’aimerai juste que soit développé le pourquoi du « inacceptable ».
      L’est-ce pour un chien ?

  4. Morgane

    Ni pour un chien ni pour aucun animal.
    C’est vrai que c’est encore très utilisé pour les chiens et les chèvres, et je ne sais pas pourquoi. Peut-être parce que le chien et la chèvre sont des animaux connus pour s’échapper facilement…. Mais si un animal s’échappe c’est que son enclos est mal fait…

    Un enclos est le meilleur mode de « détention ».
    Il faut un enclos de qualité bien sûr :
    -plus grande surface possible, ou divisée en plusieurs parcelles
    -clôture adapté à l’animal
    -couvert végétal suffisant pour les herbivores
    -abris solides et bien placés
    -eau propre
    etc

    • cheval-facile

      Maintenant je peux te répondre !
      à partir du moment ou un animal est restreint alimentaire-ment parlant (puisque c’est le cas de mes énormes shets qui ne travaillent plus en dehors de tondre les abords) il est difficile de le contenir dans un tel enclos…
      Raison pour laquelle j’ai adoptée l’attache depuis plus de 20 ans.
      Les poneys sont déplacés chaque jour pour avoir accès à une quantité d’herbe contrôlée, en fonction de leurs besoins individuels.
      Ils sont lâchés avec les chevaux plusieurs jours, lorsque les denrées alimentaires se font un peu plus rare, et cela jusqu’à ce que l’un d’eux décide d’aller voir le champs voisin en traversant la clôture électrique… je les remets alors à l’attache un certain temps et ainsi de suite.
      Nombre chevaux et poney d’instruction n’ont pas cette chance là, de vivre dehors…
      Quant à leur faire un enclos adapté, comme tu le préconises, j’ai déjà essayé de multiples solutions (depuis le temps), aucune de convenant aussi bien que l’attache ponctuelle.
      Mais je reviendrai sans doute prochainement là dessus dans un article détaillé, qui me semble important.

      Bon dimanche à tous et à toutes
      Gaëlle

  5. Gruyer

    il arrive parfois que même 1 terrain correctement clôturé n’empêche pas 1 animal de s’enfuir s’il en a vraiment envie !!!

    J’ai 1 amie qui a 1 chienne boxer croisée malinois qui l’agace à cause de ca car elle ne peut la confier à personne et meme chez elle, bien qu’elle soit à l’attache, elle arrive très souvent à fuguer puisqu’elle elle casse son collier et sa chaine

    Mon amie ne peut pas partir en vacances non plus car les pensions ne veulent plus garder sa chienne : elle arrive à sauter 1 portail de 2 mètres de haut d’un seul élan.

    Alors la théorie des clôtures… Pourquoi pas ? Mais ca ne fonctionne pas avec tout les animaux !!!

    Pour info : il y a des races spécialistes pour fuguer très facilement : chien-loup tcheque ou Saarloos. Réputés également pour monter sur le toit d’une voiture

  6. nathalie

    Bonjour, au contraire, je suis pour car comme toi j’aurais besoin de faire « nettoyer » un petit coin de verger,et je ne sais pas comment m’y prendre pour l’attacher correctement, mais c’est un grand poney, alors si tu pouvais me donner une astuce, ce serait pour quelques heures par jour seulement. J’adore tes articles et tes poneys !!! merci

  7. CASTILLE

    Bonjour,
    Je préfère voir un poney « tondeuse à gazon » attaché plutôt qu’un équidé enfermé dans un « placard » où il ne peut ni marcher ni brouter. Non ça ne me choque pas.
    Continuez votre blog, c’est très sympa et instructif.

  8. Brasseur Sophie

    Les reproches sont bien malhabiles avec cette hygiène de vie globale que tu décris.
    Les risques de fourbure chez certains poneys sont bien pires pour la vie que quelques moments par jour à l’attache.
    Ton poney est en splendide état, bien entretenu et a un regard de bon vivant qui profite du site où tu l’ as mis
    ce jour-ci pour les apports dont il a besoin sans risque de surplus énergétique ni de fuite !
    Critiques… au panier !
    Bisous de ses congénères poneys et bisou à toi.

  9. chamarel

    Hello!

    Comme la majorité des avis, cela ne me choque pas dans la mesure où l’attache permet aux animaux de se coucher. En Suisse c’est interdit sur presque tous les animaux, (chiens attache pas plus de 2 heures par jour), mais si la détention entravée est complètement interdite pour les équidés (stalle) l’équidé doit avoir une sortie de min. 2 heures/jour. Comprendre que le terme sortie signifie aussi bien dans un paddock en sable ou monte, mais la loi ne régule nullement le fait que l’équidé doive pouvoir brouter, juste sortir… ce qui n’est pas vraiment en accord avec leurs besoins fondamentaux. « Prendre l’air » autant que possible rend nos doudous bien dans leurs sabots, quoi de mieux?

  10. Aline

    Pourquoi choquant ? Il est vrai que ces petits shetlands se transforment vite en barrique sur pattes si on n’y prête pas attention, et la vision d’un brin d’herbe suffit à leur faire prendre 1 kg ! Vaut-il mieux tenter la fourbure ou bien le mettre à l’attache ? Vaut-il mieux l’enfermer dans un boxe ou pire une stalle et le sortir tout au mieux 1 heure par jour ? Vaut-il mieux le mettre en stabulation libre sur une couche de fumier et le sortir quelques heures par jour avec un petit cavalier qui rebondit sur son dos et lui arrache la bouche (c’est sûr il faut bien débuter…) ?
    Pour ma part, je préfère voter pour l’attache faite en bonne intelligence et dans le respect du poney. Au moins, il est à l’air libre, proche de ses conditions naturelles et de ses congénères. A la vue de vos articles, je n’ai aucune inquiétude sur le bien être de vos poneys !
    Pour ma part, j’ai depuis peu de temps 2 shetlands. Ils sont attelés mais loin de travailler tous les jours. L’un est relativement svelte. L’autre est arrivé aussi rond qu’une barrique. Pour réguler leur alimentation, j’ai fait un petit paddock sans herbe où ils passent tout leur temps. Je les lâche au vert de 13h00 à 17h00,
    pas plus ! Pour avoir connu la fourbure avec mon double poney, je n’ai pas envie de revivre cela. A l’époque, j’avais bien failli le perdre et lui a beaucoup souffert.
    Voici mon modeste avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *