browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Soins équins : recettes simples et pratiques

Posted by on 25 décembre 2014

Vous avez été nombreux à m’écrire directement ou à laisser un commentaire, sur l’un de mes derniers articles, aux sujets des dosages et posologies de mes produits. J’en profite pour vous remercier tous, lecteurs, de l’intérêt que vous portez à ce blog.

Et comme je vous l’avais promis en cadeau pour les fêtes, je vais vous révéler ces petits secrets qui en fait n’en sont pas vraiment !!

Ce que j’utilise depuis des années pour mes chevaux, autres animaux et moi même avec succès, et que pour rien au monde je n’échangerai !!!

Le dosage de mon « produit magique »

teinture mère d'échinacea

teinture mère d’échinacea

Composition : TM d’échinacéa, TM d’arnica et TM de calendula (rappel TM = Teinture mère)

Il suffit de mélanger dans un autre flacon de verre teinté propre (et rincé au préalable s’il n’est pas neuf) les trois ingrédients à quantités égales. Les doseurs à pompe sont souvent mal pratiques et un peu aléatoires : j’ouvre le flacon et je fais directement à la seringue ou au gobelet doseur.

Parfois je n’ajoute pas l’arnica, selon les besoins que j’en ai, et ça fonctionne tout aussi bien, si c’est le côté cicatrisant et anti infectieux que l’on recherche. (disons que parfois il ne me reste pas non plus assez de tout sous la main pour faire le bon mélange !!)

Sachez qu’il est aussi possible d’utiliser l’échinacea seule comme antiseptique. Selon le degré de sensibilité du sujet et de la zone à traiter, penser à diluer dans un peu d’eau car les TM ça pique !!

Le dosage de la crème au soufre

Pas de recette type, juste du bon sens en fonction de la consistance souhaitée, fonction de la lésion et de la localisation de la zone à traiter.

Mettre dans un pot propre et sec de la poudre de soufre (idéalement venant de pharmacie, sinon de jardinerie), puis ajouter peu à peu l’huile d’olive en mélangeant jusqu’à obtenir une pâte de la consistance souhaitée au départ. Chacun à ses préférences à ce sujet, et je me répète mais selon la zone à soigner, il sera plus ou moins pratique d’avoir une pâte épaisse ou plus liquide. Parfois il peut être utile d’en avoir un pot de chaque 😉

Quand à l’ajout d’une quelconque crème antibiotique, ce n’est pas à moi de le dire, mais à votre praticien vétérinaire.

Quelques bonus pour les fêtes !

Les décoctions ou infusions de plantes

Les plantes sont bonnes pour nous comme pour nos animaux, alors pourquoi s’en priver ?

Une décoction s’obtient en plongeant dans de l’eau frémissante (petits bouillons) des plantes coupées ou hachées pour libérer les vertus qu’elles contiennent (il est toujours préférable de se procurer des plantes fraîches que séchées, pour plus de qualités ; mais parfois à défaut de mieux on se contente de ce que l’on a sous la main le moment venu). Il faut laisser bouillir une bonne dizaine de minutes puis infuser. Plus le liquide obtenu est sombre, plus la décoction est forte. À utiliser donc en fonction des besoins et dosages voulus.

Une infusion de plantes fraîches c’est exactement comme lorsque vous versez l’eau de la bouilloire sur votre sachet de thé ou d’infusion du commerce ! Mettez vos plantes coupées finement, voir hachées ou broyés pour libérer plus de saveurs, d’arômes, et d’huiles essentielles, dans une cuillère ou boule à thé, tout simplement !

Le persil :

Très utile pour décongestionner les mamelles des juments au moment du sevrage et tarir le lait. En décoction

Le thym et le romarin :

Rien de tel dans l’eau de boisson, ou la ration, ou directement dans la bouche, pour soigner un petit rhume, un nez qui coule, un début de toux, etc. En décoction, infusion, inhalation

plant de verveine citronnelle

La verveine citronnelle égayera votre balcon ou jardin en plus d’apporter de bonnes saveurs

La verveine citronnelle :

Permet en infusion de lutter (entre autres propriétés) contre la congestion nasale (rhume ou rhinite allergique). Pour le moment je ne l’ai principalement essayé que sur moi, et non seulement ça fonctionne, mais en plus c’est très bon !! :)Ayant oublié mon appareil photo chez des amis, j’ai du emprunter cette belle image à ce site que vous pouvez aussi consulter : www.rentrer.fr

Et il y en a encore bien d’autres, mais voilà les plus courantes et celles que j’utilise le plus souvent !

🙂

wlEmoticon-winkingsmile.png

Et vous,

quelles sont vos petits secrets de recettes à partager ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *