browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Un petit bout de paradis

Posted by on 26 novembre 2014

Au bout du chemin, le paradis…

La vie nous joue des tours

Nous avons fait maintes et maintes fois la route menant vers notre nouveau lieu de vie, que nous pensions être un petit paradis pour nous tous (c’est à dire pour notre grande tribu animale, à plumes et à poils, et pour nous même), lorsque nous l’avions visité cet été.

chevaux au pré

Arrivée des premiers chevaux dans ce petit paradis

La vie et ses aléas en décident parfois autrement, semant sur notre parcours une pléiade d’embûches les unes après les autres. Tout cela parait tellement surréaliste lorsque l’on considère ces évènements avec un peu de recul et une certaine dose de détachement indispensable à une bonne vision d’ensemble des problèmes accumulés. Un tel cumul que si je vous en faisait la liste (même incomplète) certains d’entre vous ne pourraient s’empêcher de croire ou penser que j’exagère ! Je pourrais en faire un roman, proposer un sujet de film cinématographique, tant le scénario ‘catastrophe’ est déjà pré-écrit !

Je prends aujourd’hui tous ces ennuis avec beaucoup de philosophie et de sourire, mais je peux vous certifier que malheureusement cela n’est pas toujours le cas, et que nous rencontrons régulièrement de grands moments de détresse et de solitude face à cette vie que nous qualifions facilement d’injuste.

 

Tout ce qui ne tue pas…

Comme le répétait souvent ma grand mère (avec qui j’ai vécu les meilleures années de ma jeunesse, dans la campagne Champenoise), confrontée quotidiennement au dur labeur des petits vignerons :

« Tout ce qui ne nous tue pas, nous rends simplement plus fort »

Je ne saurai vous dire exactement le nombre de fois où j’ai répété cette phrase depuis plusieurs semaines !!

 

Vaincre les épreuves

Apprendre un peu plus chaque jour à prendre avec détachement les évènements défavorables ou désagréables encombrant notre route vers ce bonheur convoité, et notre petit paradis.

Comprendre que contourner la difficulté ne la résout en rien, et qu’il est préférable de l’affronter directement, bien que cela soit parfois très complexe ou douloureux.

Garder à l’esprit que chaque problème dispose au moins d’une solution, et qu’il suffit de la trouver… Facile à dire, parfois moins facile à mettre en oeuvre !!

 

Apprécier le positif

Malgré toutes les choses négatives pouvant survenir dans une journée, il reste toujours une multitude de petits points positifs et agréables que notre esprit occulte facilement et involontairement.

Constater simplement aussi souvent que possible, tout ce qui va bien (et pourrait aller mal aussi) :

  • Les chevaux et poneys sont en pleine forme, sans aucun soucis de santé depuis 2 ans
  • Le  parc provisoire d’un petit hectare bien enherbé (avec mare) suffit pour le moment au troupeau, le temps de s’occuper des autres clôtures.
  • Depuis deux jours, tous les équidés sont enfin réunis dans leur nouvel environnement, et heureux de se retrouver pour jouer et brouter ensemble. Et moi satisfaite de ne plus devoir faire la navette quotidiennement, soit une économie de 150 km et deux bonnes heures de conduite.
  • La météo est favorable et plutôt clémente dans l’ensemble depuis le début de notre installation, facilitant (malgré tout le reste) nos démarches.
  • Nous avons un toit sur la tête, et nos animaux aussi (même si c’est un peu en version camping pour l’instant !), et de quoi manger.
  • L’eau et l’électricité fonctionnent, c’est du camping amélioré !!
  • Notre cadre de vie est calme et agréable (et il sera un jour reposant, mais pas tout de suite !!)
  • Chats et chien peuvent se promener à leur guise sans risque sur le domaine et alentours.
  • Nos poulets (petits et grands) sont tous installés du mieux que nous avons pu, en respectant leurs affinités ; les poussins bénéficient de « l’écurie » ce qui est drôlement pratique pour les soins, car c’est éclairé et contre la maison.
  • De plus j’adore voir les poussins ‘fugueurs’ se promener dans la cour devant la cuisine !! Plus qu’un rayon de soleil, un instant de bonheur qu’ils m’offrent régulièrement.
  • Avoir eu la chance, dans notre malheur, de trouver une entreprise et des artisans capables de venir réaliser une partie du chantier dans les temps impartis ; sans quoi le camping aurait été bien moins confortable, j’en suis persuadée. 🙂

 

poney au coin de la ferme

Poney Scotch se promenant ce matin au coin de la maison !!

Les animaux et moi

J’ai constaté depuis quelques temps que nos animaux familiers (et certainement d’autres) ont une capacité surprenante à nous aider dans des situations compliquées. J’avoue que de prime abord j’étais assez septique sur le principe, et que je n’ai pas encore pour réflexe d’aller leur demander de l’aide lorsque les circonstances me dépassent.

Cependant il s’est avéré qu’à chaque fois que je suis allée les trouver, emplie de tristesse, de désespoir ou de découragement face à une situation donnée, que j’ai pris le temps de leur expliquer les tenants et les aboutissants, et que je leur ai simplement demandé de m’aider avec tout l’amour que je peux leur porter, quelques temps après des solutions surgissaient comme par enchantement !

Cela ne peut être des coïncidences, j’en suis maintenant intimement persuadée, vu le nombre de fois où j’ai tenté l’expérience ces derniers temps. Je ne suis pas capable aujourd’hui d’expliquer ce phénomène, mais simplement de le constater (parfois avec stupéfaction) et le partager.

 

Le chemin du paradis

Mes équins, mes poulets, chats, et chien nous aident au quotidien à trouver le bon chemin qui nous permettra enfin d’apprécier notre petit paradis. Je leur fais confiance, car sans eux, nous aurions sans doute baissé les bras plus d’une fois.

Le chemin est encore long et tortueux, mais voir ce matin mes chevaux jouer et galoper dans la prairie, me conforte dans l’idée que certains sont plus doués que d’autres pour trouver le trajet le plus court menant au bonheur ! 

Il y a certainement un exemple à retenir à ce sujet…

 

10 Responses to Un petit bout de paradis

  1. louv'

    J’en suis persuadée moi aussi. Sans les animaux, la vie serait bien plus compliquée encore. Ils savent, eux. Et nous devrions toujours les écouter. Tristes sont les humains qui n’en ont pas conscience.

    • cheval-facile

      Je t’approuve en disant que TROP PEU d’humain, malheureusement ont conscience de ce formidable atout que nous possédons et côtoyons au quotidien.

  2. Philippine

    Très bon article 😀
    (Région champagnes ardennes, ma région natale wouhouuuu ^^)

  3. google penguin 3

    Ton article m’a captivé, j’ai beaucoup aimé

  4. VAUQEZ

    « Ce qui est à l’intérieur est à l’extérieur », le comportement des êtres qui nous entourent, est le reflet de ce que nous sommes de ce que nous émanons, il en va des animaux mais aussi des plantes qui poussent dans notre environnement immédiat, plus facile a observer lorsque l’on vit à la campagne 😉 … L’être humain se doit d’être responsable, les animaux, les plantes n’ont aucun besoins de nous, c’est totalement l’inverse, ils étaient bien plus tranquille avec que l’un des leurs adopte la bipèdie et laisse croître son cerveau :D. Et la beauté du monde est dans l’oeil de celui qui regarde….

  5. elisabeth

    j ai beaucoup aimé ton récit qui me donne chaud au coeur, quand on perd un animal, comme je le vis en ce moment, là je me rends compte combien il comptait dans ma vie et le vide qui laisse autour de moi et relate tout ce que tu révèle dans ces quelques lignes . merci

    • cheval-facile

      Comme le dit mon ami Gilles lorsqu’un animal nous quitte : « c’est que l’on avait besoin de ses qualités ailleurs »

      Voilà pourquoi il faut savoir profiter de chaque jour comme s’il était le dernier.
      Il y a une heure l’un des membres de notre famille animale s’est éteint, malgré tous les soins et traitements que nous avons pu lui apporter, son petit coeur a simplement décidé qu’elle avait déjà trop souffert.
      Un dimanche grisatre…
      Mais il y a tous les autres qui attendent notre amour et notre amitié, et que nous n’avons pas le droit de décevoir.
      😉

  6. LE BRIS

    J’adore ton article. Je sais aussi combien les animaux sont capables de nous comprendre et nous aider dans les moments difficiles. Quand nous sommes à leur écoute, ils donnent leur coeur et nous apportent tellement de bonheur.

  7. Jean Claude Gonnet

    Cet article résous les énigmes de la question ! merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *