browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Déclaration à Twist, le plus farfelu des poneys !

Posted by on 17 décembre 2013

Logo CavalcadeCet article participe au festival de La Cavalcade des Blogs, carnaval d’articles que j’ai lancé sur le blog, en vue de faire des échanges d’écrits entre auteurs.

Cette seconde édition est hébergée sur le blog vision équine qui nous propose  comme thème, dans son article de lancement :

« Déclaration à un cheval »

Tout le monde peut y participer, les règles sont très simples et disponibles ICI.

 

 

Déclaration à Twist, le plus farfelu des poneys

Regard brillant, malgré les années !

Regard brillant, malgré les années !

Il y a un peu plus de 22 ans, je croisais pour la première fois ton chemin et ton regard, au hasard d’une petite annonce dans le journal. On ne peut pas dire que cela a été un coup de foudre, car ta robe commune ne me plaisait pas tant que ça. Mais tu possédais cette étincelle dans les yeux et une énergie hors du commun, qui m’ont séduite.

Tu n’avais pas de nom ni de certificat d’origine, je choisi de t’appeler Twist Again. Nos débuts ont été difficiles et houleux, je ne montais plus à cheval depuis quelques temps, et toi tu avais besoin d’une cavalière qui t’accompagne dans tes folles galopades ! Il nous faudra bien des années pour parvenir à nous comprendre comme il se doit…

La vie au pré, avec juments et poulains de tous âges.

La vie au pré, avec juments et poulains de tous âges.

 

Cela fait deux jours que tu es mien, et j’ai décidé que pour t’emmener dans l’immense prairie que je t’ai trouvé, nous ferrions une petite randonnée de quelques heures. Ayant récemment vendu presque tout mon matériel, je n’ai plus de selle ; nous irons donc à cru ! Je déniche un filet simple qui devrait te convenir pour faire cette balade, et nous voilà partis, carte et itinéraire en main, sourire au lèvres.

Je connais déjà presque tout le circuit, pour avoir beaucoup randonné dans la région. Tu n’es pas toujours d’accord avec moi sur la piste à choisir, et tu n’as qu’une envie : courir encore et encore !

Et puis à mi-chemin, au moment de longer un élevage de visons, se produit l’accident. Qu’est-ce qu’on peut être stupide en temps qu’humain parfois… Si j’étais descendue te conduire en main à cet endroit délicat et puant, cela ne serait sans doute jamais arrivé. Tu as sauté une flaque puis fait instantanément demi-tour à la réception, en démarrant au galop… J’ai glissé et n’ai pas voulu lâcher les rênes tout de suite. Mon bassin a heurté violemment le sol et les pierres. Tu t’es arrêté non loin de moi pour brouter, attendant que je rampe jusqu’à toi.

hiver 2012, jeux avec les shetlands !

hiver 2012, jeux avec les shetlands !

Il nous restait plus d’une heure de chevauchée avant de rejoindre ta nouvelle demeure, en passant par les landes et les marais. J’ai pensé marcher à côté de toi, mais la douleur intense m’en a dissuadé aussitôt. J’ai réussi à remonter sur ton dos ; tu savais que j’avais mal, tu n’as plus bougé une oreille jusqu’à l’arrivée. Le mouvement du pas était insupportable, nous avons donc trotté le plus souvent possible. Tu n’étais plus le même : attentionné et à l’écoute, prévenant les moindres aspérités du terrain pour me préserver.

Une fois sur place, je me suis occupé de toi du mieux que j’ai pu ce jour là. Ma voiture m’attendait, et j’avais déjà préparé ton arrivée. Il ne te restait plus qu’à faire connaissance avec le troupeau de juments suitées qui allait t’accueillir sur plusieurs hectares. Pour toi une nouvelle vie commençait, loin de la poussière des boxes et du manège.

Pour moi aussi c’était une belle aventure et elle commençait par un séjour à l’hôpital et trois semaines d’immobilisation !! Autant de temps, sinon plus, sans te voir, te caresser, te sentir… et je n’avais même pas une photo de toi pour ses longs moments, très longs moments de juillet 1991, passés allongée sur le ventre à lire, écrire et écouter de la musique.

Grâce à toi, j’ai appris une chose : mettre pied à terre lorsque cela parait plus prudent ! Ce n’est pas une faiblesse, mais du bon sens. Nous n’étions pas prêts, ni l’un ni l’autre à faire cette randonnée. Je n’avais pas appris les bases essentielles pour garantir ma sécurité et celle de mon cheval, et surtout, nous étions livrés à nous même.

Automne  2013, tendresses avec la pouliche de l'année.

Automne 2013, tendresses avec la pouliche de l’année.

Pourtant, j’avais passé l’examen d’éperon d’argent (= Galop 7 actuel) quelques années plus tôt,  fait un peu de compétition de ci de là, et déjà piloté pas mal de poulains… J’avais déjà géré des écuries et des équidés, accompagné des promenades et donné mes premières leçons… et je croyais en savoir assez sur le chevaux, alors que je ne savais presque rien !

Aujourd’hui tu as 31 ans et te porte comme tu peux, selon les jours. Mais tu cours encore dans le pré rejoindre les poulains, et l’étincelle dans tes yeux brille toujours.

Je te l’ai promis il y a déjà longtemps que lorsque ton corps t’abandonnera, je ne te laisserai pas souffrir et j’éteindrai l’étincelle de ton regard.

À toi Mon Poney.

 

 

Et vous, avez vous fait votre déclaration à votre cheval ou poney ??

6 Responses to Déclaration à Twist, le plus farfelu des poneys !

  1. Amaya

    Ta déclaration est vraiment touchante ! C’est une belle promesse que tu lui fais là à ton Loulou.
    31 ans quand même, c’est une chance de le garder à tes côtés aussi longtemps :).

    Et pour un début avec lui, ça a été mouvementé. Mais comme tu le dis, il y a toujours une leçon à tirer de ce qui arrive ;). Tu as bien raison, savoir mettre pied à terre dans certaines situations, c’est du bon sens !

    Alors à travers ce beau témoignage, merci à toi pour cette leçon, et je souhaite à ton Twist encore de beaux jours avec toi :).

    • cheval-facile

      Je pense que quelque soit l’animal que l’on adopte, on est responsable de lui et de son bien être.
      Nous n’avons pas le droit de les faire ou laisser souffrir.
      C’est ce que je pourrais lui offrir de mieux le moment venu… 🙂

  2. Brigitte

    Que d’émotion dans ce texte, et que d’amour ! Un énorme merci pour ce partage. J’en suis toute émue…

  3. Laurence

    Magnifique histoire en effet. Je me rappelle très bien de Twist quand je suis venue en stage chez toi: il nous avait fait un show à la twist again avec franche galopade dans la carrière. Quelle dynamisme pour un vieux poney!

    • cheval-facile

      🙂 Oui c’est bien son genre ça !!
      J’ai souvent eu des chevaux et poneys qui aiment se faire remarquer, et qui adorent avoir un public 🙂

  4. JF

    Très prenant et beaucoup d’émotion. Bisous à vous 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *