browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Où acheter un cheval ?

Posted by on 30 septembre 2014

Une fois la décision prise (et réfléchie) d’acquérir un cheval ou poney, la question se pose de trouver l’animal…

Où, lequel et comment ?

Qui n'a jamais rêver d'acheter un poulain ??

Qui n’a jamais rêvé d’acheter un poulain ??

Acheter un cheval connu

Parfois c’est simple comme bonjour ! Tout simplement parce que la décision d’acquisition est venue naturellement alors qu’un équidé de notre entourage est disponible à la vente.

Ce peut être le cheval d’une connaissance plus ou moins proche (ami, famille, voisin, etc) ou un animal d’instruction côtoyé dans le cadre d’une structure équestre.

L’avantage est que l’on connait déjà plus ou moins bien le sujet, ses qualités et ses défauts, ses compétences et ses lacunes, son passé et globalement son état de santé général.

Cela permet d’avoir un avis (parfois) plus objectif que lorsque l’on découvre un équin au moment de la première visite. On le connaît déjà, et on sait déjà si de manière générale il nous convient ou pas.

Cheval à vendre…

Lancer les recherches !

Plusieurs solutions s’offrent à l’amateur désireux de trouver la perle rare qui fera son plus grand bonheur durant les années à venir !

  • Parcourir les petites annonces des journaux locaux
  • Parcourir les sites spécialisés de vente de chevaux sur internet
  • éplucher « le bon coin » à la recherche de la perle rare
  • S’adresser à un marchand de chevaux de sa région
  • S’adresser à un professionnel équestre (cavalier pro, enseignant, vétérinaire, maréchal etc.)
  • Se rendre dans un élevage équin
  • S’adjoindre les services d’un conseiller pro

Cette  liste n’est pas exhaustive, mais regroupe les principaux moyens de recherche.

La presse locale

Consulter régulièrement les rubriques concernées et prendre contact avec le vendeur, pour compléter les informations sur l’animal objet de la vente. Si après ce premier contact, le cheval ou poney semble correspondre à la liste de souhaits, il suffit de prendre rdv pour une première visite.

La démarche sera la même pour les annonces via internet, si ce n’est qu’il est souvent plus facile de recevoir des photos par mail de l’équidé avant de se déplacer.

Les sites internet spécialisés dans les annonces d’achat-vente équestre

Il y a de tout sur internet, c’est bien connu, et on trouve de tout !! Alors j’ai préparé un petit récapitulatif des sites les plus pratiques et surtout les plus fréquentés.

Find your horse : le meilleur à mon sens, que se soit pour acheter ou pour vendre. Beaucoup de choix, une recherche qui peut être très très affinée en fonction des souhaits et désirs de chacun.

Equirodi : Un peu moins pratique et un peu moins d’annonces, mais reste très fonctionnel également

Cheval Annonce : Moins d’annonce sur le site, par contre on en trouve aussi sur le forum, lorsqu’on a le temps de tout éplucher…

Il y a aussi un service de dépôt d’annonces sur le site fédéral FFE (sous réserve d’être licencié pour y avoir accès) et sur le site des Haras Nationaux/IFCE.

chevaux poneys et poulains à vendre

Voir et revoir plusieurs chevaux ou poneys avant de se décider

Recherche cheval sur le bon coin…

C’est aussi une solution, plus ou moins de proximité. Il faut bien savoir ce que l’on veut, savoir trier les bonnes infos des mauvaises, et avoir du temps à perdre. La grande majorité des annonces que l’on y trouve sont incomplètes, mal rédigées, avec des photos ne correspondant pas forcément…

Je parle en connaissance de cause pour avoir longtemps recherché un poney bien particulier, et pour avoir ainsi épluché tous les moyens à ma disposition durant plusieurs mois… (années ??)

Mais parfois il se peut que l’on tombe sur l’annonce qui fait la différence, et on se dit que ça valait tout de même le coup d’y avoir passé des heures (je dirais pas combien !).

Le marchand de chevaux

C’est à mon sens l’endroit le plus sûr pour trouver un cheval/poney qui corresponde à notre liste de souhaits. À condition toutefois d’éviter les petits marchands sans renommée, ou maquignons, qui tenteront souvent de vous revendre un joli étalon arabe de 5 ans, un peu délicat, mais fort beau et plaisant, en lieu et place de la ponette d’âge, fiable et tranquille que vous recherchiez pour votre enfant…

Un bon marchand présente une structure fonctionnelle et adaptée, avec un grand nombre d’animaux visibles. Certains se sont spécialisés sur un marché spécifique (obstacle, attelage, chasse à courre), d’autres non. Il accompagne son client dans une démarche professionnelle de recherche en fonction de ses désirs et de son budget. Il propose plusieurs sujets à l’essai, pour se forger une meilleure opinion. Et s’il n’a pas la perle rare, il se mettra en quête de la trouver !

Les marchands consciencieux vous garantissent la reprise du cheval ou poney, si à l’usage celui-ci ne convenait vraiment pas, en échange d’un nouveau compagnon.

Petite astuce : Donner toujours un budget inférieur car le professionnel vous présentera toujours des animaux juste au dessus de la limite indiquée.

Les professionnels du milieu équestre

Ce sont souvent les mieux informés d’animaux en vente. Ils peuvent de part leur réseau de connaissances, vous orienter vers un vendeur qu’il soit professionnel ou particulier.

Garder à l’esprit que dans ce cas là, il peut y avoir des commissions sur la vente (de l’ordre de 10%) selon accord entre les parties, mais que cela n’impacte pas le prix d’achat (normalement). Mais ce n’est pas non plus une généralité.

Les élevages de chevaux et poneys

Il se peut qu’un élevage local ait des animaux disponibles à la vente. Savoir qu’ils seront souvent jeunes et pas ou peu éduqués. Ceci est une bonne alternative lorsque l’on ne débute pas, et que l’on est fixé sur une race précise par exemple.

Se faire accompagner

Les poneys à vendre ont-ils toujours aussi bonne tête ??

Les poneys à vendre ont-ils toujours une aussi bonne tête ??

Certains professionnels (enseignants ou cavaliers par exemple) proposent une aide à la recherche de l’animal rêvé. Les conditions sont diverses et variées, mais vous permettent de vous reposer sur quelqu’un pour faire toutes les démarches, ou presque.

Selon le degré d’accompagnement choisi, les prestations différeront. Ce conseil peut soit être directement rémunéré, soit indirectement par le jeu d’une commission sur la vente, ou les deux pour les plus malins !!

Et toujours : choisir une personne de confiance, de connaissance ou de renommée pour se faire accompagner.

Ressources :

Vous pouvez aussi consulter le site Avoir un cheval, qui présente des conseils avisés, ainsi que des échanges d’expériences.

Le conseil du coach :

Je recommande toujours de se préparer des fiches types, avec toutes les caractéristiques qu’ils faut connaître de l’animal, pour chaque annonce ou équin visité. Cela permet plus facilement ensuite de faire un tri objectif !

  • Année de naissance
  • n° d’identification (SIRE ou autre)
  • Race
  • Taille précise
  • Robe (bien que je considère cela comme très accessoire, hormis quelques cas bien précis, comme l’harmonisation d’une paire en attelage par exemple)
  • Date du rappel de vaccination
  • Date du dernier vermifuge
  • Dernière visite vétérinaire, dentiste, ostéopathe, maréchal ou pareur…
  • raisons de la vente
  • coordonnées de l’ancien propriétaire (pas toujours facile à obtenir, mais très utile cependant !!)
  • Prix de vente, négociable ou non ?
  • etc.

Alors bonnes recherches à tous et à toutes !! 😉

Et pour ceux ayant déjà leur(s) compagnon(s), par quel moyen l’avez vous trouvé ??

Merci de partager vos expériences dans les commentaires ci-dessous.

 

10 Responses to Où acheter un cheval ?

  1. Gruyer

    Je vais répondre à ta question comme si je ne te connaissais pas sinon c’est pas du jeu 😉

    J’ai acquéris mes 2 équins par mon ancien centre equestre… Bien qu’au départ je n’étais pas « acheteuse » et que, si, quelques temps plus tôt j’aurai pû prévoir comment les choses se seraient déroulées, ce n’aurait certainement pas été mon 1er choix : j’aurai plutôt acheter 1 joli pur-sang americain répondant au doux nom d’Abyssal avec qui je m’entendais super bien ( RIP mon beau, je ne t’oublierais jamais )…

    Mais bon, je n’ai pas du tout perdu au change car les choses se sont plutôt bien enchaînées : achat maison puis déménagement et peu de temps après : achat équin ( et ce n’est pas 1 mais 2 dadous qui sont venus accomplir la famille : Orleans et Dalawan son poulain ).

    Avec le recul, je referai exactement la même chose car ma ponette m’apporte les plus grands bonheurs de ma vie ( et aussi les plus belles scènes de jalousie car, elle préfère mon compagnon qui lui est aux anges et l’appelle « ma chérie ». Grrrr !) et mon bébé qui a bien grandi désormais aussi.

    Bon allez je peux lever le voile à présent : Merci infiniment à toi Gaëlle de me les avoir vendus

    • paulmier

      bonjour,
      pour ma part, j’ai acheté un poulain shetland à un élevage juste à côté de chez moi ( 100 mètres du pré de mon premier poney !!!); j’ai pu le choisir en l’ayant observé pendant plusieurs mois et après j’ ai mis mon premier poney avec lui pour les laisser faire connaissance et voir comment ils se comportaient entre eux.

      l’achat du premier shetland; j’ai eu tout faux: je l’ai acheté sur une annonce du bon coin par un club de la région sans faire la visite véto!! j’ai eu des mauvaises surprises après!!!

      pour la numéro 3; je l’ai acheté au club de mon village après avoir été la voir plusieurs fois et l’avoir essayé à plusieurs reprises.
      cette fois, c’est le bon club (ils ne voulaient pas la vendre à des débutants): elle a fait une colique cet été et ils m’ont dépanné sans problème un dimanche soir après 19h. le gérant est venu avec moi lui faire une intraveineuse dans le champ chez moi!!!
      ils prennent des nouvelles de la ponette régulièrement.
      tous les vendeurs et tous les clubs ne se valent pas.
      pour l’achat de mon futur cheval j’irai sans doute voir un vendeur professionnel près de chez moi car il a du choix et je peux aller toutes les semaines ses nouveaux chevaux si je le veux.
      je pense qu’il faut en voir beaucoup avant de se décider et si possible se faire aider par une personne objective!!!

  2. Amaya

    J’ai choisi la facilité, Leboncoin. Je l’ai trouvé dans les toutes dernières annonces, après une bonne vingtaines de pages déjà parcourues, qui dataient de deux mois.

    Je me suis amusée à noter sur une feuille les âges et prix des chevaux qui m’intéressaient, ainsi que d’autres infos. Elle était la plus vieille, et la moins chère, vendue pour une bouchée de pain. Mais elle fait mon bonheur aujourd’hui 🙂 .

    • cheval-facile

      Tu as choisis le cheval qui te correspondait à un moment donné, et c’est le principal !
      Preuve en est : tu es heureuse avec elle aujourd’hui… Et ça ça n’a pas de prix.
      Longue vie à Kalinka 🙂

  3. Naja d'Ekitado

    merci pour les astuces niveau marchand de chevaux 🙂 j’étais allée voir une ponette chez un marchant au moment où je cherche ma compagne équine. La ponette ne m’avait pas plu, le marchand non plus, et effectivement, il m’avait sorti un prix au dessus de ma limite 🙂

  4. Patrick

    Salut à tous,pour ceux qui sont en Isère ou du coté de Lyon, il y a quelques chevaux Selle français à vendre sur le site de l’écurie de Chivallet. bonne recherche.
    Patrick

  5. LE BRIS

    Un simple coup de foudre dans un champ, un petit père de six mois. Il y a maintenant cinq ans, et une énorme complicité s’est développée……………

  6. Bélize

    Pour répondre à ta question, je ne sais pas par où commencer… Mon père avait un ami Professionnel, il nous avait trouvé une jument, très jolie (FrisonXTrotteur), malheureusement après l’achat ce fut complétement désastreux… Il nous avait menti sur toute la ligne (Age, prix, origine car il nous disait qu’elle était OC). Je précise pour les origines car c’est important pour moi car je voulais faire de l’amateur plus tard… Je me suis retrouvée avec une de 15 ans, qui ne valait pas du tout son prix pour du coup! (4000 euros). Il nous a arnaqué sur le prix il disait que le propriétaire voulait la vendre 4000 euros. Mais moi je savais pas le prix que mon père avait mis! Sinon je lui aurait dit non tout de suite! Et il s’est avéré que le proprio ne voulait pas la vendre 4000 mais 500 euros, il s’est donc mis 3500 euros dans la poche!! J’étais éffondrée, inconsolable… Jusqu’à ce que je reprenne les recherches, car mon père me voyant dans cet état décida de m’en acheter un autre (Ne croyaient pas qu’il est riche loin de là d’ailleurs!) en mettant le même prix. Au départ j’ai essayé un trotteur dans un élevage de selle français qu’ils avaient sauvés pour le travailler et le vendre, trop de sang (il avait 5 ans) pour moi, j’ai donc abandonné l’idée. Ensuite je suis allée voir un marchand de chevaux, qui vendait de très beau chevaux d’ailleurs. Il m’a proposé un Anglo-Arabe de complément, et comme tu l’as très bien souligné, au dessus de mon budget limite! 1000 euros de plus. Donc je l’essaie, je le trouvais super, une bonne en dressage, déplacement des hanches… Il avait 6 ans, après au moins une semaine d’intense négociation! Il a enfin baissé le prix à notre budget, donc on a réussit à négocier 1000 euros. Tu devrais rajouter quelque chose de très important dans ton article. C’est la visite véto! Car grâce au véto il m’a permis de ne peux avoir un cheval à problème! Je m’explique: Avant même de faire des radios il avait vu qu’il avait la ganache fracturé sûrement quand il était poulain bon en soit c’est pas grave cela… Mais plus on avançait dans la visite d’achat moins elle était concluante… Le verdict tombe: Problème de hanche. J’étais éffondrée encore une fois… Je continue mes recherches puis c’est pas très de chez mes grands-parents que j’ai trouvé mon bonheur, une petite jument. Elle n’avait aucun de mes critères mais que voulez-vous! C’était le coup de coeur! Elle était alezan crin lavé (je déteste l’alezan mais avec les crins blancs ça passait mieux lol), elle était très jeune, je voulais un cheval qui ait minimum 5 ans et pas plus de 10 ans. Et il se trouve qu’elle avait 2 ans et demi! Et c’était une selle français, le seul critère qu’elle remplissait lol Il s’en suit alors une visite véto, je peux vous dire que j’étais très stressée… Après plein de test et de radios, la visite est concluante!! Je vous dis pas comment j’étais heureuse, et c’est ainsi qu’elle fait partie de ma vie depuis bientôt un an le 14 Octobre. J’ai donc vendu la 1ere jument que j’avais eu avec un petit pincement au coeur, bien sûr on a jamais pu la revendre au prix où mon père l’avait acheté…
    PS: J’insiste mais met rajoute dans ton article la visite d’achat par le véto c’est important et ça évite se genre de chose!! Parce-que du coup pour ma première jument j’avais pas fait de visite véto et j’aurai du!!!

  7. chamarel

    Mais pile dans le tir! Mon doudou d’amour était le cheval de ma meilleure amie! Bon entre-deux il a transité chez une autre propriétaire, bien l’en a pris de le vendre puisque elle ne s’accordait pas avec et que moi je le connaissait par cœur et EXACTEMENT le caractère que je recherchais! Le hasard tombe parfois bien, c’est un biscuit et j’en suis ravie. Pis la cerise sur le gâteau, j’ai pu le négocier na

  8. laura

    alors moi j ai eu etoile grace a ma belle sœur qui soignait un vieux bonhomme de 81ans
    il a trois chevaux qui louait en pension dans sa petite ferme t il cherchait une cavaliere pour etoile du coup mes filles l ont eu en pension on est t ombée amoureuse d etoile on a eu peur pour son avenir car son maitre veillit et sa femme nous a dit que quand il sera plus la tout serra vendu !
    du coup moi et ma belle sœur avons fais un offre et il a accepter .elle reste encore la avec ces copines mais au moin je suis sur qu elle ira pas a la viande plus tard
    je connaisais ces défauts mais surtout c qualité 🙂

    ps:mes filles a chaque annif en soufflant leurs bougie disaient le veaux d avoir un jour leur cheval !!!!comme quoi il faut tjrs garder ses reves en tete!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *