browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Tête de mule de Sophie Ducca

Posted by on 30 avril 2014

 

Un livre incontournable et plaisant !

J’ai littéralement dévoré et adoré le livre de Sophie Ducca, Tête de mule, tant il est agréable, riche en émotions et fort bien écrit.

Cet ouvrage sorti début avril 2014, est un véritable trésor, préfacé par Jean-François Ballereau, un grand randonneur au long court. 180 pages de bonheur tout simplement !

Tête de mule, mais encore ?

livre 'tête de mule' de Sophie Ducca

Sophie Ducca raconte dans « tête de mule » son périple de plusieurs mois à travers la France

Ce récit de voyage hors du temps, est raconté à la première personne mais pas par l’auteur elle-même !

Sophie à choisi de laisser parler P’tit Boub, son fidèle compagnon, cheval de bât* pour l’occasion. Les travers de notre société ainsi que ceux du milieu équestre y sont épinglés au passage, relevant les incohérences du monde dans lequel nous vivons.

Tout au long des chapitres, nous découvrons de nouvelles régions, leurs richesses géographiques, historiques, culturelles, gastronomiques parfois, nous apprenons à vivre au rythme du pas des chevaux, et du soleil.

Nous imaginons les paysages, l’herbe verte des bivouacs, la pluie, les orages, les traversées de villes en pleine circulation, comme si nous y étions réellement, tant l’histoire est prenante et bien contée.

Nous vivons en direct les baisses de moral d’un membre de l’équipe, ou la blessure d’un cheval, obligeant la petite troupe à s’arrêter, improviser, s’adapter à la recherche de la meilleure solution pour continuer le périple entamé.

Nous partageons également les joies de retrouvailles poignantes, de moments de bonheur et de bien-être incomparables, ainsi que les facéties de P’tit Boub, qui n’est jamais à court d’idée pour détendre l’atmosphère !

Qui est P’tit Boub ?

Ce petit cheval nous raconte avec humour et tendresse, comment il perçoit les humains, leurs manières, et façons d’être. Il lance également un message sur les conditions de détention et d’utilisation des équidés dans nos sociétés urbaines et civilisées, pour tenter de sensibiliser un peu le lectorat à ce problème. Il soulève aussi au passage les nuisances créées par la pollution, les pesticides, les cultures et élevages intensifs dans un but uniquement productif (quantitativement parlant, bien entendu !).

P’tit Boub est avant tout un éducateur hors pair, qui dévoile ci-dessous ses sentiments à ce sujet, dans l’extrait tiré du livre :

« Je suis assez content de moi car, depuis notre départ, je crois que j’ai réussi à dresser mon humaine. En effet, grâce aux heures de travail que j’ai effectuées sur elle et sans qu’elle ne s’en rende compte, j’ai fait d’elle une personne plus fine et compréhensive.

{…} Mais sans avoir eu besoin de lui chuchoter à l’oreille, juste par mon comportement et les heures passées ensemble, elle a fini par intégrer de nombreuses notions. Maintenant elle sait par exemple que la négociation est beaucoup plus porteuse que l’assaut frontal.

{…} Je vois bien depuis notre départ que chaque jour apporte une pierre à l’édifice que je construis. C’est, je l’avoue, très intéressant d’avoir son propre humain à dresser, on peut se livrer à de multiples expériences. »

 

Prendre le temps

Plus qu’un voyage à travers la France, c’est une introspection personnelle que Sophie Ducca a entrepris seule, en compagnie de ses deux chevaux. Au fil des jours, des mois elle aura appris à prendre le temps de vivre au lieu de perdre son temps.

Merci Sophie pour ce partage de richesses, d’expériences vécues et d’enseignements.

Si vous aussi, vous rêvez de voyages et d’évasion, ce livre s’adresse à vous tout particulièrement.

Si vous êtes curieux de connaître ce que pense un petit cheval de randonnée, n’hésitez plus, et comme moi, dévorez ce livre !!

Et tout simplement aussi, si vous souhaitez découvrir cette aventure humaine et équine hors du commun…

Le mot de la fin

J’aurai aimé que le récit soit un peu plus détaillé ou un peu plus long, tellement il est captivant !

J’attends donc une suite avec impatience !!!

LEXIQUE :

* Cheval de bât : celui qui porte les bagages et le matériel d’intendance.

wlEmoticon-winkingsmile.png( Je touche une petite commission si vous passez par ce lien Amazon ; cela m’aide à entretenir ce blog, alors merci si vous le faites !)

13 Responses to Tête de mule de Sophie Ducca

  1. Amaya

    Il a vraiment l’air captivant ce livre ! 🙂
    J’aime bien l’idée du cheval qui raconte ce voyage !

    Ca me donne bien envie de le lire en tout cas 😉 .

    • cheval-facile

      C’est vraiment un livre génial et enrichissant 🙂
      que je te conseille vivement, car on plonge durant toute la lecture dans un autre monde, et ça fait du bien !! 😉

  2. DOM PICHE

    J’ai vraiment été tentée alors je l’ai fait venir chez moi au Qc. Enfin un livre écrit version « cheval ». J’attendais ce moment depuis un bout. Merci de me l’avoir fait découvrir! Continuez j’adore vos articles. Il va falloir que j’aille faire un tour en France un moment donné… 😉
    Dom Piche 🙂

    • cheval-facile

      Merci Dom Piche,
      Au plaisir d’échanges et d’une rencontre à ta venue en France !
      🙂

  3. Soon-a-horse

    Ahhh ça donne carrément envie de le lire !!!

  4. elisabeth

    je viens de commander ce lirve qui a l’air fascinant et se rapproche de ma « mule », merci pour l’info

  5. Natalia

    Ce livre a l’air vraiment passionnant. Je le note sur ma liste d’achat quand j’aurai fini mes lectures actuelles. Faire un périple comme ça avec des chevaux doit être vraiment enrichissant, le tout est d’oser se lancer seule dans l’aventure.

  6. DUCCA Sophie

    Bonjour,
    Je suis l’auteur de Tête de Mule. Merci pour l’article, il est très sympa.
    Heureuse que le livre plaiser, et de partager cette belle histoire.
    Si vous voulez que nous communiquions, vous pouvez m’envoyer un mail ou sur face book à « Tête de Mule Bouboule ».
    A bientôt peut-être ?
    Amicalement,
    Sophie et Bouboule !

    • Sophie

      Bonjour,

      J’imaginais que vous aviez intitulé votre livre Tête de mule parce que justement vous aviez voyagé avec une mule ; la mule étant l’animal de bât par excellence : mais ce n’est pas le cas ?

  7. bernard Féchet

    Fanny, une belle et fière chienne des montagnes du Portugal, racontait aussi de très belles histoires à Sophie ! Elles ont effectué entre 5, 7 voire 67 tours de France en côte à côte, rien que lors des sorties pipi du soir !

    Fanny et Sophie étaient inséparables, si complices que Bouboule en était sur 5 pattes le matin et 3 le soir…

    On parle peu de la jument Etoile, si discrète mais essentielle et rassurante pour cette aventure, si déçue aussi un soir d’éclipse solaire admiré en Vendée un soir d’été chez un cousin. Jument blessée, quelle honte.

    Dommage que Fanny ait oublié de publier ses aventures, peu avide de prix Fnac ou de Face Book, elles étaient pourtant merveilleuses… Elle regarde Sophie depuis le paradis des gardiennes de marmottes, juste un oeil mi-ouvert mi-blasé, car les marmottes sont les marmottes… avides de chocolat et de myrtilles… mais peu aventureuses. Donc Fanny roupille et ronfle (jamais vu une chienne ronfler de la sorte !)

    Fanny parlait aussi bien que Bouboule qui parlait un peu comme celui qui l’a fait parler humain un soir de discussion enflammée…. pour donner du tonus et de joie à ce livre, un peu aigre à l’époque de sa première tentative ! Sophie aime oublier mais elle a raison !

    Et la petite soeur à Fanny était terrible, trois tâches de noir, 3 de blanc… gardienne des mouches, des plus beaux équidés et même des dinosaures… elle aurait pu écrire trois tomes et trois tonnes sur sa maîtresse ! Quel peps cette petite chienne !

    Tête de Mule ? A lire pour imaginer la vraie version d’un Tour de France de l’époque (lointaine) où Bouboule parlait encore un seul langage, le sien et qu’aucun humain ne peut traduire ! Ouf !

    Pour Sophie…. « c’est le moment, après il sera trop tard…. »

    Dans l’attente de lire avec bonheur la version de Fanny !!!

    e-Poups

  8. Maryline

    Mon cadeau de Noël que j’ai dévoré en 2 jours seulement! Envie d’en savoir plus sur l’auteur et la suite… Peu d’infos:-(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *