browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

10 points essentiels pour conduire son cheval

Posted by on 2 octobre 2013

Les 10 points essentiels pour conduire son cheval en main

 

Vous avez sans doute déjà remarqué qu’il n’est pas toujours aisé de mener un poney ou cheval en main, et ce en toute sécurité, pour vous.

 wlEmoticon-winkingsmile.png

Pourquoi ?

  • Souvent l’animal se cache courageusement dans votre dos, vous laissant l’initiative d’ouvrir le chemin !
  • Parfois l’équidé n’a tout simplement pas envie d’aller là où vous souhaitez le conduire… et se laisse tirer laborieusement en bout de longe ou de corde.
  • Régulièrement le poney va même, littéralement, vous emmener avec lui, pour goûter une touffe d’herbe qui semblait particulièrement tentante.
  • Plus rarement un jeune cheval, pourra clairement vous signifier qu’il ne souhaite pas quitter son troupeau, et refusera même de se porter en avant, quitte à se défendre en reculant, voire en se cabrant.
  • Certains équins mal éduqués, craintifs, maltraités par le passé, préfèrent vous arracher la longe des mains pour retourner avec ses congénères, à vive allure.

 

La plupart du temps, cela est dû à deux grands facteurs importants :

  • Le manque d’éducation (et donc de confiance) de l’animal, envers les bipèdes que nous sommes.

  • Le manque de connaissance des humains par rapport aux besoins vitaux de nos amis chevaux.

 

Rassurez vous, il n’est jamais trop tard pour bien faire !

Cheval très attentif à son bipède, prêt à partir avec lui, malgré la longe complètement détendue.

Cheval très attentif à son bipède, prêt à partir avec lui, malgré la longe complètement détendue.

Le principal est :

  • Que vous soyez ouvert mentalement à toute remise en question de vos propres façons de faire.
  • Que vous ayez envie de changer certaines habitudes, pour plus de confort et de plaisir quotidien.
  • Que le bien être de votre cheval vous importe avant tout autre chose
  • Que vous ayez envie de vivre une relation unique et durable avec votre cheval ou poney.

 

Si tout cela correspond à vos attentes et à votre souhait le plus cher, alors, lisez les 10 conseils suivants que je m’apprête à vous confier, pour vous aider à progresser et trouver le chemin du bonheur.

Ces conseils sont issus de mon expérience personnelle au contact de centaines de chevaux très différents, mais également des enseignements que j’ai donné à de nombreux élèves qui profitent maintenant de relations très privilégiées avec les équidés (que se soit les leurs, ou non).

 

Et si, comme ces élèves que j’ai côtoyés, vous avez envie de vivre quelque chose d’unique et de sincère avec vos chevaux, alors, appliquez ces quelques conseils !

 

Voici les 10 règles à respecter impérativement pour bien conduire ou mener son cheval en main :

  1. Vous tenir à côté de votre cheval (idéalement à mi encolure)
  2. Savoir exactement où vous souhaitez aller (fixer un point de repère visuel)
  3. Donner avec votre main (celle côté cheval, et tenant la corde lâche) la direction de votre objectif (le repère vu ci-dessus), en pointant le doigt par exemple
  4. Animez vous d’énergie et d’une intension précise d’aller jusque ce point (il faut y croire)
  5. Ne démarrez jamais en premier : c’est le cheval qui doit amorcer le pas ! charge à vous, de l’accompagner ensuite.
  6. S’il ne se passe rien : répétez les actions précédentes en tapotant votre baguette/stick au sol près de vous.
  7. Augmentez au besoin l’action du stick au sol
  8. S’il ne s’est toujours rien passé : osez toucher franchement votre cheval sur le flanc ou la cuisse avec cette baguette, tout en gardant votre objectif initial (repère). Attention : toucher ne veut pas dire frapper ! Et qui plus est votre cheval ne vous en voudra pas. La rancune ne fait pas partie des sentiments qu’il peut éprouver, tout comme la colère.
  9. Lorsque votre cheval démarre, alors, allez avec lui, sans jamais le devancer.
  10. Tout en marchant, relaxez vous, et souriez, jusqu’au point de repère. Puis faites une pause bien méritée en caressant votre compagnon.

 

Présentation au trotting lors du contrôle vétérinaire des championnats de France d'endurance en attelage. Il n'y a aucune tension sur la longe et le poney trotte de bon coeur !

Présentation au trotting, lors du contrôle vétérinaire des championnats de France d’endurance en attelage. Il n’y a aucune tension sur la longe et le poney trotte de bon coeur !

Bien évidemment, cela ne s’obtient pas au premier essai, il faut un peu de patience, de persévérance et surtout de la rigueur dans vos demandes.

Si vous prenez le temps d’appliquer ces conseils, vous serez surpris de voir que très rapidement, votre équidé commencera à vous considérer autrement, et qu’il prendra autant de plaisir que vous dans ce petit exercice de base.

 

Ces conseils sont à appliquer sans modération, dès que l’occasion de le faire se présente !

Et si vous preniez 5 minutes pour réfléchir à toutes les occasions que vous avez de pratiquer le ‘mener’ en main, vous serez surpris de voir toutes les possibilités s’offrant à vous !

 

Conseil subsidiaire :

Pour vous aider et faciliter l’apprentissage, installez vous, les première fois, le long d’une barrière, clôture, mur, haie, etc.

Placez votre équidé entre vous et la barrière, sans pour autant le « coincer » : Respectez son espace personnel, si vous souhaitez qu’il respecte le votre !

Ainsi placé, cela va permettre de vous aider en canalisant l’énergie et la direction.

 

N’hésitez pas à partager dans les commentaires, vos essais, les difficultés que vous pouvez malgré tout rencontrer, et surtout les résultats obtenus !!

32 Responses to 10 points essentiels pour conduire son cheval

  1. felie

    coucou,
    en ce qui me concerne, mon cheval est très réactif à cela. Cependant, je viens d’acheter une jument il y a 3 mois qui est très craintive. Malgré la désensibilisation au stick, elle reste à la traine en main et si je tapote mon stick au sol, elle le regarde avec insistance et se déporte vers l’exterieur pour fuire.

    Comment faire?

    PS: continue ce site est super!

    • cheval-facile

      bonjour Félie,

      Ta jument est craintive tu le dis toi même ; alors ne la laisse pas se cacher derrière toi !!
      À la fin de l’article j’explique qu’il est plus facile d’apprendre au cheval à se porter en avant si on l’aide en le canalisant le long d’une barrière, haie, etc..
      Je pense qu’il faut commencer par là, avec ta jument. Fais attention de ne pas la « coincer » dans un espace trop restreint, surtout si elle a peur. Il faut lui laisser la possibilité de s’exprimer, sans te bousculer.
      Demande peu de chose au début, et récompense beaucoup.
      Reprends bien toutes les phases expliquées ci dessous, avec de la RIGUEUR.
      Donne moi des nouvelles et les résultats obtenus !
      Merci pour tes encouragements !

  2. JF

    Ne sachant pas quoi faire cet après mdi, j’ai décidé d’appliquer les 10 points pour mener son cheval.
    1ére chose, ne faites pas comme moi, imprimez les 10 points pour être sur de ne rien oublier.
    Le début a été médiocre, le cheval bougeait la tête sans arrêt, broutait, ce qui m’empêchait de me concentrer sur l’exercice.
    Après plusieurs tentatives, je n’arrivais toujours pas à faire avancer mon cheval, car je m’arrête au point 7 sans m’en rendre compte, d’où l’importance d’avoir les 10 points sous les yeux.
    Sans l’aide de Gaëlle, je crois que je serai toujours au milieu du pré.
    Elle a corrigé toutes les erreurs que je faisais sur ma concentration et sur les points que j’ai oublié.
    Il n’aura fallut que quelques minutes pour que mon cheval avance. C trop bien!!
    Appliquez bien tout les points donnés par Gaëlle et chaque détail, car tout à de l’importance. Si vous n’y parvenez pas, faites vous aider par un pro qui vous donnera quelque astuces.
    Croyez-moi, le résultat est génial, mener son cheval rien qu’aux gestes, sans lui parler c’est une complicité extraordinaire et vraiment réelle.

  3. Brigitte

    Bonjour Gaëlle,

    Décidément, plus je lis ton blog, plus je découvre des articles super intéressants ! Merci. 🙂

    Donc, voilà : j’ai un problème avec mon cheval. Pour résumer, je copie ta phrase : « Parfois l’équidé n’a tout simplement pas envie d’aller là où vous souhaitez le conduire… et se laisse tirer laborieusement en bout de longe ou de corde. »
    C’est exactement ce qui se passe ! Je n’ai aucun problème pour le faire marcher à côté de moi dans n’importe quelle situation, sauf quand je veux le sortir de son pré ou que je veux rentrer dans la carrière. Là, il s’arrête et j’ai beaucoup de mal à le faire repartir… J’utilise alors mon stick (quand je n’ai pas oublié de le prendre !), mais je ne vois aucune amélioration au fil du temps…

    Je précise que j’ai commencé le stick to me il y a peu, et cela marche pas mal. Je me dis donc qu’il n’a vraiment pas envie d’aller avec moi quand je le sors de son pré ou que je veux travailler en carrière. Pourtant, une fois dans la carrière, il est super !

    • cheval-facile

      Effectivement ton cheval te dit clairement qu’il est mieux avec ses copains. Cependant, comme tu le sais, tu peux le mettre en avant avec ton stick, ou si tu l’as oublié, le bout de la corde 😉
      Il faut garder à l’esprit, qu’une fois en main, il de doit respect, et que tu NE DOIS PAS le porter à bout de bras pour le ramener. Le Stick to me, ou Mener, va t’aider dans ce sens à le rendre plus léger et agréable.

      Pour ce qui est de son manque d’entrain à aller avec toi :
      à ta place, je prendrais le temps de le sortir plusieurs fois du pré, de lui faire une petite séance de massage gratouilles agréables, puis je le remettrais au pré ensuite; Plusieurs fois, pour voir, s’il vient avec plus d’entrain vers toi, ou avec toi, au fur et à mesure de ces séances. Je consacrerais plusieurs jours à ne faire que cela, pour voir et analyser.

      Il est certain que si tu ne viens le voir, que pour l’extraire de sa vie de troupeau confortable, l’isoler de son groupe, et le faire travailler, il ne s’y soumette pas de bonne grâce.
      Parfois on laisse s’ancrer de mauvaises habitudes qui consistent à faire tout le temps à la même chose. La monotonie c’est ennuyeux pour nous, et pour eux !

      Donne nous des nouvelles de l’évolution du comportement du Monsieur Cheval 🙂

  4. Brigitte

    C’est une très bonne idée de le sortir uniquement pour lui faire des grattouilles ! Merci pour ce conseil. Je te tiens au courant…

    Au fait, Monsieur Cheval s’appelle Roucky. 😉

  5. elisabeth

    cet article m’interesse beaucoup, car c’est le probleme que j’avais avec TANIA ma mule, il ya quelques mois, voire maintenant un an de ça, aprés le travail en carriere au sol, nous allions toutes les deux dans le petit bois à côté du centre equestre pour que tania puisse brouter , profiter un peu de l’extérieur, c’était une récompense pour elle , (c’est e que je pensais), malheureusement, au moment de retourner vers le paddock (malgé les carottes que je lui donnait à l’attache avant donc de la ramener) elle bloquait, ne voulait plus revenir vers ses congénéres, s’obstinait comme une mule, et souvent même m’échappait violemment (à me faire tomber et allait sur la route…..) . heureusement elle se laissait attraper facilement et ensuite aprés cela ,rentrait tout de même au paddock , j’en ai beaucoup souffert car tout le mal que je me donnait à l’éduquer comme il se doit en main , se détruisait,(il faut préciser qu’ au travail elle était adorable et trés réceptive).Depuis j’ ai pris de cours avec une monitrice qui pratique l’éthologie, pour un travail plus en finesse, pendant 5 mois je l’ai travaillé dans un prés clos à côté de son paddock . Avec tout le travail effectué, depuis septembre je la travaille de nouveau dans la carriére , mais nous ne sommes pas encore sorti du centre equestre pour le moment car je n’ai pas encore confiance, souvent de l’attache pour aller au paddock ,elle bloque encore mais pas pour la même raison , c’est souvent par ce qu’elle voit par ex un seau vide sur son chemin ou qq carottes qui trainent un peu plus loin. Je sais que c’est le pb des mules. Mais c’est difficle à gérer, ce qui fait que nous ne sortons pas pour le moment , ce que je regrette sincérement car pour moi le contact avec la nature et mon « cheval » , c’est vital….comme tu le dis GAELLE dans un de tes articles.

    • cheval-facile

      bonjour Élisabeth,

      Pourquoi ne te fais-tu pas encadrer par ton enseignante pour la sortir en extérieur. Ce serait fort à propos je trouve, de ne pas rester seule face à ce problème. Il me semble qu’elle (ta monitrice) te sera plus utile en présentiel au bon moment que moi, à distance, derrière un écran interposé 😉
      Non pas que je ne veule t’aider, mais il me parait plus judicieux, lorsqu’on en a la possibilité de se faire encadrer par un professionnel pour aider à résoudre et débloquer des situations difficiles, sur le vif.
      Une chose est certaine dans tes propos : si tu n’as pas confiance, il ne faut pas le faire, car inévitablement ton cheval le sentira et en jouera.

      Je n’ai pas d’expérience particulière avec les mules. je dirais même que j’en ai côtoyé très peu. J’ai eu un âne qui vivait et travaillait avec mes poneys et se comportait comme un poney. Je n’ai jamais eu de soucis particulier avec ce petit animal attachant, d’ailleurs. Je n’ai été confronté qu’une seule fois avec le caractère affirmé d’un âne, mais qui n’était pas mien, et que j’avais seulement pour l’été au pair. L’animal était peu éduqué, et de ce fait difficilement utilisable comme les autres équidés. Ayant autre chose à faire qu’éduquer un animal qui n’allait pas rester, je me suis concentrée sur le reste de ma cavalerie, faute de temps. 😉

      La confiance & le respect sont les bases de toute relation……..

  6. lulalalulula

    J’ai aussi ce problème avec ma jument: Elle refuse de quitter ses copains de champs! Pourtant je la sors de temps en temps juste pour un pansage, manger des carottes! Je suis désarmée et la seule solution c’est soit l’usage de la chambriere (contact avec les jarets), soit me faire aider dune personne: un devant un derrière! Je ne sais plus quoi faire!

  7. cheval-facile

    bonsoir,

    Cela arrive parfois avec des animaux très grégaires, mais une fois les règles établies de confiance et respect, la sortie du troupeau en est grandement facilitée. Ensuite à chacun de trouver ce qui intéresse vraiment plus le cheval que son groupe, pour lui rendre les sorties attrayantes.
    Et lorsqu’il fait l’effort de sortir de bon coeur, surtout ne pas trainer à l’y remettre, pour qu’il mémorise bien, que non seulement ce n’est pas désagréable, mais qu’en plus, c’est bref.
    Observation, patience, et persévérance 🙂

  8. Lauverjat

    Un grand merci pour votre methode. Je l’ai testée avec mon Camargue un peu mou-mou cet apres midi et le résultat a été magique. Il a compris en moins de 15 minutes ! Jusqu’à maintenant, il se laissait péniblement trainer au bout de sa longe, maintenant il marche à mes côtés et je le sens « branché » sur moi (même si il bougonnait un peu).
    Du coup, ça ouvre plein de nouvelles perspectives : le trot en longe, puis le pas en liberté et pourquoi pas un jour le trot ou le galop en liberté !
    En tout cas, je ne le menerai plus que de cette manière.

    • cheval-facile

      Bravo Patricia d’avoir testé la méthode et trouvé qu’elle apportait du confort et de l’intérêt de la part de Mr Camargue ! 🙂

      Une fois qu’on y a goûté et pris plaisir, il sera difficile de revenir en arrière et de s’en passer !!
      Pour avancer encore plus dans cette démarche, suivre les conseils de mon guide : les premiers pas en liberté, en téléchargement gratuit sur la droite de toutes les pages du blog 😉

      Et merci de nous tenir informés de la progression de Mr Camargue ! Les témoignages et les expériences sont toujours les bienvenus ici 😀
      Bonne journée à tous et à toutes

  9. Alison

    Bonjour, j’aimerais que quelqu’un me donne un conseil. En effet, je suis propriétaire d’un cheval (Joyau) depuis février 2014, seulement à chaque hiver je rencontre un problème : à chaque sortie de box pour l’emmener au parc pour qu’il s’y défoule, Joyau est tellement pressé qu’il m’en arrache la longe des mains et se sauve. Le parc se trouve à 200m du box. Et Joyau sort une à deux fois par semaine.
    A part ce problème tout se passe bien.
    Cordialement

    • cheval-facile

      Bonjour Alison,
      Tout d’abord sache que pour son bon équilibre mental un équidé doit pouvoir aller dehors tous les jours… :/
      Par ailleurs c’est un manque de respect caractéristique, mais certainement du à son enfermement.

      • Alison

        Je sais que dans l’idéal il devrait sortir tous les jours mais ce n’est pas possible :(.
        Deux fois par semaine, c’est certes peu mais il est quand même plus chanceux que certains chevaux que je connais et qui ne sortent presque pas du box de tout l’hiver.
        Je conçois qu’il s’agisse d’un manque de respect, c’est pourquoi je cherche à « rectifier le tir » puisque lorsque je l’ai eu, il était totalement irrespectueux.

  10. beverly la

    Bonjour j’ai une jument de 3 ans que j’ai eux il y a bientôt 1ans elle vie au champ toute l’année avec sont compagnon un Shetland de un an et demi est le problème que j’ai avec elle c’est quand elle le vois plus elle est plus du tout la même elle est irrespectueuse elle me pouce pour aller le retrouver alors que quand elle et avec lui y a uncun problème elle me respecte que puis-je faire pour remédier à se problème

    • Gaëlle Dobignard

      Pour toute intervention à domicile ou à distance, me contacter directement, c’est plus simple et plus rapide, que via les commentaires 😉

  11. julie

    Bonsoir,
    Je voulais vous remercier pour vos conseils, mon cheval ne voulais plus avancer depuis qu’il a changé de pension, il était un peu chamboulé…et j’ai appliqué les dix règles et ça va beaucoup mieux!

    Merci encore

    • Gaëlle Dobignard

      Tant mieux si cela à pu t’aider avec ton cheval, et améliorer votre relation à tous les deux.
      Bonne continuation, et belle journée estivale !

  12. kelly

    Coucou je vien de lire ton article il est supert mais moi j’ai un autre probléme. Alors j’ai un demie trait qui ne respecte pas du tout donc en gros quand on le tien en main bin il part pour aller brouter alors on essaye de le remettre a sa place en l’areten ou bien meme en mettant le stick devant lui ben rien a fair il part au trot il nous embaque il fait 900 kilos et je a bien trop de force. A l’encien écurie ou nous etions il fesait pareil mais en envoiller les posterieur il as chouter 7 personne dont moi et il une personne qui a failli perdre les jambe. Donc depuis je travail a pied et sa n’aboutie a rien c’est facil soit il est bien au travail a pied et des que on sort du rond de longe c’est repartie c’est la debandade ou soit pendant le travail a pied il est pas a l’écoute s’arette pas me regarde même pas ou avance pas alors que defois il me suis! Bref j’ai tout essayer a pied pour attires son attention deplacement des epaule des hanche changement de direction rien a faire ! J’ai l’impression que il en a tous simplement rien a foutre de tout alors que , quand j’arrive au padock pour aller le chercher (quand c’est pas l’heur des repas sinon il refuse cathegoriquement de se laisser attraper) il héni donc je me dit que il devrait être content! ben je c’est pas du tout ! Je c’est pas si tu pourr

  13. Stella

    Bonjour alors je m’occupe de 2 juments de 11 ans et elle ne sont pas du tout débourrer elle nom jamais mis de licols de leur vie mes j’ai réussi à leur faire accepter mes impossible de les faire avancer en longe car elle ne veulent pas se séparer j’ai tous essayé toucher avec les main sur la croupe ,le flan ,la friandise rien elle ne veulent pas avancer comment faire ?

  14. ghislaine

    bonjour, nous avons un poney de 5 ans, lorsque nous faisons une ballade ça va un moment et d’un coup plus possible de le faire avancer, ne veut que brouter l herbe….comment faire nous débutons juste avec le poney et je trouve votre site très instructif merci.

  15. Clémence

    Bonjour,

    J’ai ma jument depuis 4 mois. Elle a 3 ans 1/2 et vie au paddock avec un copain Irish toute la journée et est rentrée au box la nuit (son voisin c’est aussi son copain de pré).

    Lorsqu’elle est arrivée elle n’avait pas confiance et n’étais pas des plus respectueuses… Il faut dire que jusque là elle vivait une bonne vie de jeune cheval quasi 100% dans d’immenses patures en troupeau, donc avec très peu de contact humain, mais avait quand même été débourrée entre temps. Lorsque j’étais allée la voir là bas elle était plutot franche et avenante avec nous, et adoptait avec un peu de recul un comportement typique de jument dominante! 😉
    Depuis son arrivée on fait quasi 100% du travail à pied. « Ethologie », longe, éducation face à l’environnement extérieur pour gérer ses peurs qui étaient surprenantes et fulgurantes (voires dangereuses car pas de respect!!) Nous avons fait de beaux progrès, mais depuis 2 semaines je sens que je perds un peu pied: elle a tendance à foncer pour aller renifler ce qui l’interesse en me tractant, et également à s’arreter au milieu du chemin du pré pour rentrer. Elle se rebiffe parfois quand je la fait reculer, bref la rebellion! :p

    J’essaie de corriger le tir en étant ferme, et en suivants en grande partie vos conseils, mais par contre pour qu »elle respecte sa place et mon espace j’avais plutot entendu qu’il fallait qu’elle se place derriere moi, décalée d’un metre sur un coté et le bout du nez toujours derriere ma ligne. Cette technique me semblait plutot bénéfique mais vu que je suis confrontée à des arrets, est ce qu’il serait vraiment mieux de la mener en étant à mi hauteur, ou est ce plus un problème de hierarchie mal établie (uniquement pour les arrets en main, le reste je connais la réponde… Hélas!). Ou peut être un problème avec l’Irish… Ils ont l’air de plutot bien s’entendre… Quand elle est en chaleur il l’embette un peu mais rien de bien méchant, mais je me pose quand même la question…

    Merci pour le site en tt cas, super!!

    • Gaëlle Dobignard

      Bonjour Clémence

      Commence déjà par appliquer toute la méthodologie….. prendre un bout à droite, un bout à gauche est rarement positif……. la preuve !!!!!
      Comment veux-tu « contrôler » ou anticiper les réactions d’un animal « caché » derrière toi ???!!!!! C’est du simple bon sens !!!

      Si tu as besoin d’aide personnalisée, je travaille à distance via vidéo 🙂 C’est sympa, cool et pas très onéreux ! Et surtout cela permet de débloquer rapidement beaucoup de situations avant qu’elles ne deviennent critiques, voire dangereuse !
      http://cheval-facile.com/prestations-tarifs-moniteur-equitation/

  16. Lison

    bonjour, je n’ai pas la chance de posséder un équidé (je suis adolescente) mais le cheval me passionne ! Je me documente sur l’ éthologie , le respect du cheval … Je prends des cours dans un club et malheureusement je ne peut pas vraiment tout appliqué ! Enfin mon problème c’est que les chevaux ne veulent pas me suivre pour sortir du pré, je me doute que pour eux aller dans une carrière pour travailler n’est pas que plaisir même si j’essaie de le rendre le plus agréable possible. Merci pour le blog et votre la prochaine réponse ! 🙂

  17. Emmanuel Mouchez

    Bonjour,

    Je suis complètement novice. Je m’occupe actuellement d’une jument que j’ai trouvée abandonnée par son propriétaire dans un centre équestre au Maroc. Très maigre et affaiblie, elle a été nourrie seulement avec du foin (de mauvaise qualité je crois) ces derniers mois. Je me suis renseigné sur quoi lui donner comme compléments pour la requinquer et trouver ensuite une solution avec le club équestre. Je lui donne ces compléments depuis 10 jours: elle apprécie beaucoup (luzerne, mais concassé, avoine, un peu de son, carottes et pommes) et de l’eau fraiche à volonté.
    Ma question: je la promène sur environ 3 Km presque chaque jour pour la sortir de son box et lui faire faire un peu d’exercice. Elle est très gentille, docile et elle avance avec sa longe détendue mais elle fait parfois des écarts et j’ai peur qu’elle m’écrase un pied un jour ce qui est presque arrivé déjà plusieurs fois.. Que recommandez vous pour éviter ce genre d’accident? Dois-je porter des chaussures de sécurité, la tenir à distance avec le bras?
    Merci d’avance pour votre conseil.

  18. ricochon anne-cécile

    bonjour,

    j’ai une tête de mule en face de moi!

    j’ai le plaisir de pouvoir monter une jument qui n’est pas à moi mais à un amis qui lui même ne peut monter.
    cette jument a été monter auparavant par un ancien propriétaire.
    le nouveau propriétaire et la jument se sont très bien apprivoise ( prise en main facile) , moi en l’occurrence j’ai un peu plus de mal ( mais normal il faut apprendre a se connaitre) malgré les efforts quand même en peu de temps, j’ai réussi a la sortir du champs, à la monter, et a faire une petite balade ( pas sans mal car si elle veut avancer c’est bien mais il est ne veut pas elle reste pique sur ses talons) mais contente de moi je me suis dis cool on progresse! sauf que 2 autres jeunes jument sont venu la rejoindre! et la elle ne veut plus rien entendre, même plus sortir du champs!
    comment faire?
    surtout que j’étais contente d’avoir réussi à tisser un lien avec elle c’est dommage qu’elle se butte! en plus je n’arrive plus a lui mettre le mord toute seule il me faut de l’aide.
    j’attends vos conseils

    • Gaëlle Dobignard

      Bonsoir Anne-Cécile,

      Je n’ai que peu de disponibilités actuellement pour prendre de nouveaux élèves en coaching à distance.
      Pour commencer il faut réaliser une courte vidéo, sur laquelle sont mises en évidence les difficultés rencontrées lors de la conduite en main.
      Vous trouverez la majeure partie de mes prestations sur ce site.
      La vidéo peut être hébergée sur Youtube (le plus simple) ou sinon me l’adresser par mail : bcheval@gmail.com
      Je vous répondrai au plus vite, après visionnage pour un éventuel rdv skype, si nécessaire selon les problématiques relevées sur le film.

  19. Anna

    Bonjour,
    Je n’arrive pas à faire marcher mon cheval, tout en étant au niveau de son encolure. En main, il se place toujours derrière moi. J’ai essayé de me placer au niveau de son encolure, mais ensuite, impossible de le faire avancer si moi-même je n’avance pas. Et lorsque que je marche, il se met à nouveau derrière moi. Que puis-je faire?
    Bonne journée

    • Gaëlle Dobignard

      bonjour Anna
      il suffit d’appliquer simplement les conseils que je donne dans le guide gratuit.
      et garder à l’esprit : je n’avance pas si le cheval ne démarre pas 🙂
      bon travail !
      Gaëlle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *