browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Avec ou sans papiers ??

livret cheval
Posted by on 29 janvier 2015

Très certainement avez vous déjà entendu cette expression typique du jargon équestre, lors d’une conversation entre cavaliers :

« alors il a des papiers, ton nouveau poney ? »

Avec ou sans papiers ?

Qu’appelle-ton papiers d’un cheval ?

Il s’agit tout simplement de son certificat d’immatriculation (au même titre que notre carte d’identité par exemple) qui signifie qu’il est enregistré dans un fichier, et identifié par le biais d’une puce électronique située dans l’encolure.

De ce fait, depuis maintenant de nombreuses années en France, TOUS les équidés doivent être identifiés , et par conséquent avoir « des papiers » ainsi qu’un n° unique d’identification !

Pourquoi alors, dire avec ou sans papiers ?

Des livrets d'identification et d'immatriculation d'équidés

Des livrets d’identification et d’immatriculation d’équidés

Cela remonte à une époque (un peu révolue… quoi que ?), où l’on considérait comme « papiers » d’un cheval son certificat d’origines, puisque dans le temps (il y a 30-40 ans en arrière) les équidés n’étaient pas tous identifiés et encore moins pucés ni répertoriés.

Seuls les chevaux et poneys bien nés, d’origines approuvées, reconnues, et issus de croisements autorisés avaient le droit à un certificat d’immatriculation (qui faisait également office de certificat d’origines), et d’un enregistrement officiel au SIRE (le système d’information répertoriant les équidés).

Ces livrets étaient tous de couleur, qui variait pour chaque nouvelle année. Par exemple :

  • les « J » (animaux dont le nom officiel commençait par la lettre J obligatoire de l’année en référence) nés en 1997, on tous des livrets violet, sous réserve qu’ils soient nés d’origines constatées !
  • Les « E » nés en 1992 ont tous des livrets bleu foncés, alors que les « S » nés en 2006 sont bleu marine, et avec le nouveau format
  • Les « B » nés en 2011 ont tous un livret de nouveau modèle, avec un bandeau orange.
  • Ces animaux se voyaient également attribuer, en plus de la couleur du livret, un N° d’immatriculation commençant par leur année de naissance.

Pour les autres (appelés longtemps les « sans papiers« , ou les « Origines Inconnues » (OI) puis plus récemment « les Origines Non Constatées« (ONC)) il était tout de même possible de les immatriculer au SIRE en leur faisant un livret NOIR, devenu au fil des années une simple pochette transparente (qui vieilli très mal et s’abime très vite, ceci dit au passage…).

  • Le livret est simplifié, puisqu’il n’y a pas toute la partie « origines »
  • Le n° d’immatriculation commençait (dans le temps) par 46, et aujourd’hui par 52.

!! => Attention certains équidés étrangers, munis d’un passeport, peuvent aussi avoir un n°SIRE commençant par 46 alors qu’ils ont des origines reconnues…

Je vous l’accorde, ce n’est pas toujours évident de tout comprendre !!! Ce sont les finesses de l’administration française qui ont tendance à me dépasser…

Pour plus d’infos sur la question, consultez la page « Quels Papiers pour mon cheval » sur le site des Haras Nationaux/IFCE (Institut Français du Cheval et de l’Équitation).

 

Comment différencier les papiers d’un cheval ?

Livret d'immatriculation d'un poney d'origines non constatées (= "sans papiers")

Livret d’immatriculation d’un poney d’origines non constatées (= « sans papiers »)

S’il y a de la couleur sur le livret , il y a des origines reconnues :

  • soient complètes avec la généalogie entière des deux parents sur trois générations
  • soient incomplètes, avec plus ou moins de cases « XXX » correspondant aux origines inconnues.

S’il n’y a pas de « couleur », c’est à dire que le livret est soit noir (il n’y en a plus tellement en circulation aujourd’hui !) soit transparent, les origines de l’animal sont inconnues ou du moins, non reconnues officiellement.

!! => Attention certaines races d’équidés ou croisements (traits, ânes ou mules) peuvent avoir un certificat d’origine, mais sous pochette transparente.

Pour plus d’infos à ce sujet et consulter des modèles de livrets SIRE, je vous invite à visiter la page de l’IFCE, qui éclairera peut être un peu plus votre lanterne. 🙂

Une courte vidéo sur les différents livrets

Pour visualiser un peu mieux l’aspect extérieur de ces fameux sésames que sont les livrets d’immatriculation de nos chevaux, je vous ai tourné quelques images, pour vous aider à vous y retrouver !

Dans quelques temps j’aborderais en détail, l’intérieur des livrets, et ce qu’il est important de regarder, surtout lorsque l’on envisage l’achat d’un cheval ! Cela évite parfois de mauvaises surprises à postériori !! Je pourrais aussi vous expliquer à quoi servent réellement « ces papiers » si précieux !

Si cet article vous à intéressé

et que vous attendez la suite avec impatience,

merci de le mentionner dans les commentaires,

j’avancerai alors la date de publication des articles suivants correspondants à ce thème

wlEmoticon-winkingsmile.png

2 Responses to Avec ou sans papiers ??

  1. Gruyère

    super intéressant en revanche j’suis très étonnée : le bandeau de la pochette de Dalawan n’est pas de la même couleur que celui de Dikwa ( le mien est rouge !).

    1 raison à cela ? Ou est-ce tout simplement parce que le mien est considéré comme 1 poney et toi cheval ?

    Autre chose : doit-on après la castration refaire un carnet d’identification pour indiquer qu’il est hongre ? le véto a bien coché qu’il l’a castré et la date mais pourtant il est toujours référencé sur le site des HN comme 1 mâle.

    De plus, physiquement il a changé : il est né clair avec les extrémités des membres blanches et à présent, il a foncé et a toutes les caractéristiques du Bai ( enfin sauf en été ou sa crinière est dorée au soleil !)

  2. cheval-facile

    Bonjour,

    Effectivement (économies obligent je suppose) Dikwa à un livret de la même couleur que les C de l’année précédente… Le rouge attribué au D n’était peut être pas prêt… ou pas encore acheté ! que sais-je !!

    Il faut retourner le livret dûment renseigné par le vétérinaire, aux services du SIRE à Pompadour, pour que la castration soit prise en compte. Tout changement, doit toujours leur être signaler (ce doit être d’ailleurs mentionné dans les pages de petites lignes à lire sur chaque livret)

    Idem pour la robe, il faudra qu’il voit un vétérinaire agréé ou un agent des haras, pour valider cela. Personnellement j’attends qu’ils aient fini de grandir, si je n’ai pas à les présenter en concours avant.. Et je fais tout d’un coup, pour limiter les frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *