browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Le moment venu pour le changement

Posted by on 27 janvier 2014

resolutions-2014Cet article participe à l’événement inter-blogueurs “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions », proposé sur le site Des livres pour changer de vie, d’Olivier Roland et dont mon article préféré est le suivant : Cessez d’être gentil, soyez vrais.

Être vraie… je vais donc vous expliquer pourquoi je n’ai pas pris de résolutions comme tout le monde, en ce début 2014 !

Wink

Les bonnes résolutions : un effet de mode peu productif

 

En janvier, c’est tous les ans, une nouvelle année qui commence (vive le scoop que je vous offre là !!) ; c’est également ce mois ci que l’on fête l’épiphanie (= déguster une ou des galettes à la frangipane) et aussi que plein de monde décide de prendre tout un tas de résolutions… (c’est ici que le sujet nous interpelle !)

Et oui…

Par convention Janvier rime presque avec bonnes résolutions !

 

C’est bien joli tout cela, mais moi, je me pose une question : pourquoi attendre janvier (ou se précipiter) pour décider de changements dans sa vie ?

Personnellement je trouve cela à la fois idiot et déplacé, de « s’obliger » à se fixer des règles nouvelles par convention, histoire de faire comme tout le monde, au début de chaque nouvelle année.

 

Vous l’avez donc compris, à mes yeux, Janvier ne s’associe pas particulièrement avec nouvelles résolutions !

Mais qu’à cela ne tienne, car je suis une adepte du changement et je n’ai pas besoin de « date officielle » pour décider ou non d’envisager de nouvelles choses dans ma vie !

 

Une stratégie payante à long terme

Parfois je suis encore un peu impulsive (si si !) et je décide brusquement d’appliquer rapidement de nouvelles règles ; En général ce sont des actions de courte durée car les décisions n’avaient pas été mûrement réfléchies et préparées en amont.

 

Pour réussir un changement, quel qu’il soit, il faut le préparer.

Et il faut s’y préparer.

 

Il est nécessaire d’appréhender les modifications que nous souhaitons apporter longtemps à l’avance, pour transformer les notions de « contrainte » ou « d’efforts à fournir » en notion de « plaisir« , « bien-être« , « confort« , ou encore « liberté« , etc.

Associer des valeurs positives à notre projet de changement est la meilleure façon de considérer ce dernier de manière agréable.

Et si c’est agréable et enthousiasmant, nous avons d’autant plus envie de le réaliser ! C’est tout simple !

 

De la préparation à l’action

Rien ne se fait en 1 jour

 

Pour rendre un challenge, un changement, une résolution attrayant(e) il est important de le/la décomposer en une multitude de petites étapes intermédiaires à atteindre facilement et à célébrer à chaque fois.

 

Chaque réussite correspond à un objectif atteint, permet d’accéder au palier suivant et est une victoire personnelle !

 

Savoir apprécier

Tout processus de changement doit également apporter du plaisir et/ou de la satisfaction très rapidement, sinon il sera souvent abandonné, par frustration ou par découragement.

 

Tout instant de la vie peut être perçu positivement si on se donne le temps et la peine de l’analyser en regardant le bon côté de chaque évènement.

 

C’est le principe du verre à moitié vide (vision négative) ou à moitié plein (vision positive).

 

Peu importe si ce n’est pas en janvier !

Une fois ce cheminement parcouru il est important de se fixer une date pour commencer réellement cette « bonne résolution ».

Ni trop tôt (demain), ni trop tard (dans 3 mois) pour ne pas perdre de vue l’objectif. C’est cette préparation en amont qui vous guidera sur la bonne date de début, car vous aurez déjà évalué beaucoup de paramètres en y réfléchissant sereinement. Chacun est libre de prendre ses décisions et ces bonnes résolutions au moment qui lui semble le plus opportun pour les réaliser.

 

 

Consciemment et inconsciemment vous avancez doucement vers ce changement que vous avez déjà commencé, par le simple fait d’y penser positivement et de l’avoir programmé.

 

Prochainement je vous dévoilerai les bonnes résolutions pour vivre en harmonie avec les équidés, parce qu’il n’y a pas de date pour profiter pleinement de ce que la vie nous offre !

 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez voter pour lui, en cliquant simplement sur le lien ci dessous pour comptabiliser votre vote !

crédit photo : Olivier Roland

4 Responses to Le moment venu pour le changement

  1. Gruyer

    Coucou,

    J’adhère complètement à ton article et m’en vais voter pour.

    C’est vrai qu’avoir 1 date définie pour prendre des résolutions est débile. Quant on a 1 objectif quelque soit la période de l’année, il faut s’y tenir et ne pas le repousser au risque de ne rien faire du tout.

    Il peut arriver cependant, qu’il y ai des jours où pour 1 raison fondée ou non, on est 1 coup de mou et ne pas avoir envie. Mais le plus important c’est de se donner 1 bon coup de pied au cul et ne pas avoir peur d’affronter 1 difficulté car 1 fois l’objectif atteint, on est fiers d’y être parvenus ( et je parle en connaissance de cause, surtout en ce moment !). Bref, « Just do it » devrait être la devise qu’on devrait tous appliquer tout au long de l’année.
    Ceci évite la dévalorisation et le manque de confiance en soit pour retrouver au contraire, la sérénité du travail accompli

  2. cheval-facile

    Bonjour !

    Oui c’est permit à tout le monde d’avoir un coup de mou et de ne pas avoir envie de faire quelque chose.
    Quand c’est ainsi pas la peine de se forcer, ce n’est jamais positif ni productif, il est préférable de prendre une journée de pause.
    Par contre jamais plus d’une journée sinon cela devient vite de la procrastination 😉

  3. Séverine

    Je ne sais pas si c’est personnel mais j’ai l’impression que quand on dit « prendre de bonnes résolutions », ça veut dire « se forcer à faire des choses désagréables pour notre bien ». Alors j’aime beaucoup cette idée de faire pour que ce soit agréable, d’être positif tout au long de la réflexion et de l’action.

    • cheval-facile

      « prendre de bonnes résolutions » = « se forcer à faire des choses désagréables pour notre bien »
      Ah oui !! Je le considère aussi un peu comme toi, raison pour laquelle j’essaie d’appréhender les choses autrement, pour les rendre plus attractives !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *