browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Licol d’écurie VS licol éthologique…

Posted by on 18 février 2014

Licol plat VS licol en corde…

Pourquoi ce titre ?

Pour éclaircir la notion et l’utilité de chacun de ces matériels indispensables au cavalier, meneur, ou toute personne manipulant régulièrement les équidés.

Pour expliquer la différence entre chacun d’eux, et surtout pour dire que « éthologique » n’est absolument pas le terme indiqué pour cela !!!!

–>  Mais comme tout le monde en France à décidé d’user de cette terminologie à toutes les sauces, il faut bien faire avec, tout en essayant de rétablir la vérité, lorsque nous en avons conscience…

 

Le licol d’écurie

Cheval avec licol d'écurie en cuir huilé.

Poney avec licol d’écurie en cuir gras.

Il est souvent plat, en nylon ou en cuir, voire en matériaux synthétiques modernes tels que le biothane (marque déposée) ou ses copies.

Le fait d’être large (plat) procure une zone confortable au contact du cheval, en cas de tension, ou d’utilisation prolongée.

Ce licol est utile au quotidien pour manipuler les chevaux bien éduqués, qui suivent et bougent sans problème, autour de nous.

Il est rapide à mettre si le bouclage est de qualité, et c’est un gain de temps lorsque l’on a beaucoup d’équidés à sortir/rentrer, etc.

Poney à l'attache avec licol d'écurie en nylon doublé.

Poney à l’attache avec licol d’écurie en nylon doublé.

Il est également utilisé lors des transports, surtout si l’animal doit y être attaché.

Il s’utilise communément avec une longe d’écurie d’environ 2m de long, avec ou sans mousqueton. L’intérêt du mousqueton n’existe que si vous avez régulièrement besoin de séparer le licol de la longe (comme pour préparer un poney à l’attelage, en lui enfilant le harnais), sinon peu, voire pas d’intérêt, c’est souvent ce qui lâche en premier.

Selon moi, un licol d’écurie pratique est un licol, qui se tient de lui même (donc doublé voire triplé en épaisseur) et dont la boucle est facile à utiliser si l’on a qu’une seule main de disponible, toujours pour le gain de temps dans les manipulations quotidiennes.

Pour quelques idées et conseils sur le choix d’un licol


Le licol de travail

C’est un outil de travail et d’éducation.

Réalisé en corde marine pré étirée de 6 voire 7 mm de diamètre, qui ne casse pas (contrairement à presque tous les licols d’écurie du commerce), ce licol ne s’utilise pas n’importe comment ! Les licols confectionnés à peu cher en cordelette molle non étirée sont peu pratiques (difficiles à enfiler, ils s’emmêlent, et sont trop souples ou élastique), ainsi que leur opposés en corde épaisse et rigide qui sont peu confortables et s’adaptent difficilement à la morphologie de la tête.

Licol dit éthologique en cordelette.

Licol dit éthologique en cordelette pré étirée 6mm

Généralement associé à une corde marine de presque 4 m de long, l’ensemble est un outil d’éducation, pour apprendre à communiquer correctement avec les équidés. Le fait d’être en corde d’un certain diamètre, permet par une action fine et précise sur la tête du cheval, d’obtenir rapidement les réponses désirées.

Il se fixe par un nœud sur le côté qui se fait et se défait rapidement, dans la mesure ou il est fait comme il faut !

On évite de laisser un cheval attaché avec ce matériel sans surveillance, car comme dit précédemment, il est incassable, s’il est de qualité… De même on ne le laisse pas sur la tête de l’animal seul, pour les même raisons, évidentes de sécurité.

Ce licol en cordelette, peut également servir à monter, sous réserve que le cheval ou poney y soit habitué, et qu’il connaisse les codes de conduite préalable (cela ferra l’objet d’un autre article). Contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes, ce matériel ne sert pas à atteler… car il n’y a aucun frein de livré avec !! Or le frein est indispensable en attelage pour la sécurité de tous : un animal, même bien éduqué, devra avoir une embouchure sur son filet, un accident étant trop vite arrivé.

Pour ma part, j’utilise ce licol là au quotidien, sur des animaux à l’éducation, et dont les codes ne sont pas encore bien mis en place. Je m’en sers aussi presque systématiquement lorsque je travaille au sol ou monté, avec mes chevaux ou poneys.

Voici quelques conseils sur le bon choix de matériel « éthologique », et les boutiques sérieuses ou se les procurer.

pouliche au débourrage conduite en licol en corde.

pouliche au débourrage conduite en licol en corde.

En conclusion

Les deux matériels sont utiles et indispensables mais l’un ne remplacera jamais l’autre !

Tout homme de cheval (ou femme, d’ailleurs !!) se doit de posséder les deux dans sa sellerie pour répondre au mieux de toutes les circonstances se présentant à lui (elle).

À venir, un article complémentaire sur les licols…

 

6 Responses to Licol d’écurie VS licol éthologique…

  1. Amaya

    Je suis bien d’accord avec ce que tu dis, il est bien d’avoir ces deux types de licol dans sa sellerie afin d’utiliser au mieux l’un ou l’autre selon la situation ;).

  2. Armould

    Ah un article qui tombe à pic!
    Je suis en pleine prospection d’achat d’un licol en corde, pour le petit tonneau de mérens que j’ai en demi pension.
    Jusqu’ici je me suis renseigné sur :
    – la matière, j’ai choisi la corde marine
    – le modèle, je vais prendre un nœud diamant
    – la taille de la corde, je vais prendre du 6.5 mm

    Mais c’est pour la souplesse de la corde, je me pose des questions, si j’ai bien compris il faut que ce soit suffisamment souple pour être confortable, mais avoir de la tenue? Le fait que je corde soit pré étirée, ça change quoi?

    Bon, il me reste le difficile choix de la couleur!

    Merci pour ton blog plein d’infos et de bon sens!

    • cheval-facile

      Cela évite surtout que le licol se détende par la suite, et ne sois plus adapté. Rien de pire qu’un licol élastique !! 🙂
      C’est déjà très difficile de travailler avec les licols en cordelette toute molle qui n’ont aucune tenue.
      Un bon licol, c’est un investissement et un gage de réussite future.

      Pour la couleur… sur un noir, presque tout va ! Mon ami à choisi vert fluo pour sa jument noire 😉 et on ne voit plus qu’elle maintenant !!

  3. Mathilde

    Je suis à peu près d’accord avec ce que tu dis dans ton article. A l’exception du fait que le licol plat ne peut servir que pour l’attache et toutes les tâches d’entretient à faire sur le cheval. Pour moi, c’est aussi un outil de travail, au même titre que le licol en corde (je ne supporte pas le terme éthologique!!!).

    Personnellement, j’utilise les deux types de licol pour travailler avec Chicorée, mais j’ai toujours préféré travailler en licol plat. Elle a été débourrée au licol plat, qui était un outil qu’elle connaissait depuis toujours. Le licol plat est nettement plus doux que le licol en corde, du fait de la largeur de la zone de pression sur le chanfrein, du coup le cheval est moins enclin à se défendre, en plus du fait que c’est un outil que le cheval connait. Même si le fait que ce licol est plus doux, ce n’est pas pour autant un outil qu’on doit négliger pour le travail à pied au contraire, il peut permettre de régler certains problèmes.

    Et aussi, le licol en corde est très difficile à utiliser je trouve! Enfin, pour ma part j’ai mis énormément de temps à comprendre comment l’utiliser.^^ Avec des chevaux qui sont en défense, ou qui ont un problème de respect (chose que j’ai vécu), le licol en corde n’est pas toujours la meilleure solution. Avec Chicorée, je n’arrivais pas à faire grand chose. J’ai du repasser au licol plat avant de pouvoir utiliser un licol en corde. J’ai toujours eu de meilleurs résultats en licol plat, voilà pourquoi j’ai écris tout ça!^^

    • cheval-facile

      bonsoir Mathilde
      Merci de ton témoignage relatant tes expériences. Chacun de nous est différent et chaque cheval aussi, ce qui fait toute la richesse des échanges.
      Quant à l’utilisation du licol, qu’il soit plat ou en corde, ce qui en fait principalement sa dureté c’est l’action et l’usage que l’on en fait 😉
      Je n’ai jamais rencontré de problème avec l’usage du licol en corde, surtout lorsque les chevaux manquaient de respect. Mais tout dépend, là aussi de l’expérience de chacun en la matière. Le tout est de trouvé l’équilibre qui convient 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *