browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Partager le moment present avec son cheval

les poneys d'attelage au pré
Posted by on 30 novembre 2017

=> Cet article a été rédigé dans le cadre d’un projet sur le thème “La méditation a changé ma vie”. Ce projet est organisé par Florine Fond du blog Méditation pour Petits et Grands. Pour plus d’informations à ce sujet, cliquez-ici.

—–

Durant des années, je ne me suis jamais intéressée véritablement à la médiation.
Cette pratique s’apparentant à mes yeux (novices), à une coutume mystique ou ésotérique réservée à quelques initiés choisis par je ne sais qui.

Voilà la vision (étriquée) que j’avais alors de la méditation !!

Pourquoi la méditation ?

Jusqu’au jour où (mes douleurs récurrentes aidant) j’ai eu vent d’un médecin américain qui œuvrait pour ses patients à travers la méditation. Que fort des premiers résultats dans sa clinique de réduction du stress au Massachusetts, le docteur Jon Kabat-Zinn est également intervenu auprès de publics très variés : sportifs, juges, prêtres, personnalités, prisonniers, etc.
Alors, compte tenu de mon état physique et psychologique à cette époque et des doutes qui m’envahissaient… pourquoi ne pas s’intéresser de plus près, aux techniques qui apportent un peu de mieux-être dans le quotidien. 🙂

J’ai acheté son livre (Où tu va, tu es) qui traite de la pleine conscience. Je l’ai lu très vite, en appliquant aussitôt les exercices indiqués à chaque chapitre.

En fait, je n’imaginais pas que la méditation pouvait être aussi simple et surtout accessible à tous, n’importe quand et n’importe où !!

Simple ne veut pas dire facile à faire, ou à mettre en œuvre régulièrement, loin de là !!
Mais avec un tout petit peu de volonté, cela reste une pratique très accessible.

Et en définitive, rien n’est plus utile au quotidien que la pleine conscience !

Et qui plus est lorsque l’on travaille avec des animaux (quels qu’ils soient), car contrairement à nous, eux sont en permanence dans le présent, ici et maintenant….

Je comprenais alors vraiment pourquoi, parfois la communication ne s’établissait pas bien avec l’animal (en particuliers les équins), alors que d’autres jours, elle me semblait limpide, comme « magique »….
Simplement, sans doute, que mes pensées n’étaient ce jour là, pas toutes dirigées vers le moment partagé, et qu’elles nuisaient à ma lecture de l’instant présent, face à l’animal.

Équitation et pleine conscience

Travailler avec un animal implique de s’y intéresser un minimum. De caler son emploi du temps sur le sien pour lui proposer des séances au moment le plus optimum pour son apprentissage. L’idéal étant même d’attendre que l’équidé soit demandeur. 🙂

Évidement, j’ai bien conscience que cela n’est pas toujours évident à mettre en œuvre.

C’est néanmoins la méthode la plus productive !

Au moment où le cheval est pleinement disponible à communiquer et échanger avec nous, charge nous incombe de nous laisser aller avec lui. Pas de téléphone (même si c’est plus que la mode, en définitive c’est vraiment nocif…), pas de camaraderies, pas de bavardages ou autres distractions. Se plonger dans le présent, saisir l’instant et vivre à fonds ce moment magique d’échange fluide avec l’animal.

Être en pleine conscience c’est agir avec discernement, par ressenti, comme si nos gestes n’étaient pas « réfléchis ». C’est être à deux dans la même bulle, sans parasites extérieurs, quels qu’ils soient (et l’on sait qu’ils sont nombreux), pour vivre pleinement, ensemble ce moment présent.

On demande parfois des efforts considérables aux chevaux, qui ne sont pas des machines ; alors la moindre des choses, en leur présence, est d’être avec eux à 100%.

Je ne dis pas que c’est facile, mais c’est possible. La pleine conscience exige un peu de rigueur de notre part, mais l’animal est toujours là pour nous rappeler à l’ordre !

Comment la méditation à changé ma vie

Savoir à tout moment être capable de se recentré intérieurement, sur ses sensations, ses émotions, et ainsi les accueillir sans jugement est un atout au quotidien, dans de nombreuses circonstances qu’impose notre vie stressante d’occidentaux.

Elle permet de nous rappeler que nous sommes vivants, et qu’il serait bon de réduire nos comportements automatiques, qui s’ils nous rassurent, nous privent également de nombreuses émotions et plaisirs à longueur de journée.

Les animaux ont cet énorme avantage sur nous : ils ne vivent ni dans le passé, ni dans le futur, mais uniquement dans le présent. Et ils sont d’excellents professeurs pour nous aider à retrouver sur la bonne voie. 🙂

Entourée de tous mes professeurs, mes journées sont ponctuées d’instants de pleine conscience, où je vis à fonds avec eux l’instant présent !

câlins à mon cheval

Un moment de partage avec Olivo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *