browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

La course d’orientation

boussole pour course d'orientation
Posted by on 20 mai 2016

Je n’ai pas eu la chance d’apprendre cela à l’école et ne c’est que tardivement que je découvre les parcours d’orientation et la joie qu’ils me procurent !

S’apparentant pour moi à un jeu de piste ou une chasse au trésor, je ne vois que le côté ludique et distrayant de chaque épreuve.

Plongée en totale immersion dans ma course d’orientation, je me déconnecte de tout durant quelques heures et cela fait un bien fou !

Durant une journée ou une demi-journée je me concentre uniquement sur le parcours à réaliser, tout en déjouant toutes sortes de pièges topographiques au passage !

A la découverte de nouveaux paysages

parcours orienation équestre

Carte en main, sur une épreuve avec mon fidèle Olivo !

C’est aussi l’occasion de découvrir de nouveaux lieux, un nouvel environnement auquel il est nécessaire de s’adapter pour être performant.

La qualité des sols par exemple, peut être bien différente de celle à laquelle on est habitué et nécessitera donc un certain temps d’adaptation ou de préparation préalable. Il est évident que l’on n’évolue pas de la même manière en plaine et en montagne, sur sol plan et stable ou en terrain boueux, voire rocailleux. Les bords de mer sont un cadre agréable, mais avancer dans le sable mou de la plage ou des dunes demande un peu d’entraînement pour ne pas en pâtir !

Si le jeu et la course d’orientation nous en laisse le temps, rien ne nous empêche d’apprécier l’endroit, sa géographie, sa géologie, son patrimoine culturel et historique, ses habitants et leurs coutumes, etc.

Les parcours d’orientation équestres

Je n’ai jamais eu l’occasion de participer à une course d’orientation (à pied j’entends !), mais je sais que le mot « course » y prend alors toute son ampleur : à savoir qu’il faut être le plus rapide à passer par tous les points topographiques obligatoires pour gagner.

En équitation le concept est un peu différent. C’est la notion de régularité qui remplace la rapidité d’évolution sur le parcours. Pouvant paraître plus compliquée à gérer de prime abord, cette donnée permet surtout d’ouvrir les épreuves à un public bien plus large.

Il ne s’agit donc plus d’être le plus rapide sur l’ensemble de la course, mais d’être le plus régulier possible en fonction de vitesses données et imposées par l’organisateur ; vitesses sans cesse renouvelées au fil des kilomètres parcourus, afin de rompre une éventuelle monotonie.

Cette notion rend l’épreuve encore plus intéressante (et plus complète) à mes yeux. Connaître son (ou ses) partenaire(s) équin(s) et notamment la vitesse d’évolution dans chaque allure, permet de faire toute la différence !

carte IGN pour course d'orientation

carte IGN pour course d’orientation

La lecture de carte

La carte reste bien sûr, l’élément clef des courses d’orientation. A la manière d’un parchemin retraçant l’emplacement du trésor, elle contient mille et une informations précises et importantes permettant de se repérer dans l’espace, de s’orienter, de localiser les balises (points de passage ou de rendez-vous imposés) puis de s’y rendre.

Ce sont les maîtres mots de l’orientation !!

Le côté ludique et pédagogique

J’ai autant aimé participer à toutes sortes d’épreuves, diurnes ou nocturnes (cf le Centaure Bourguignon), que devenir traceur et organisatrice de parcours, quel qu’en soit le niveau.

Parcours d'orientation en attelage avec les 4 poneys ... en Bretagne !!

Orientation en attelage avec les 4 poneys … en Bretagne !!

Lorsque j’enseignais en école d’équitation ce que je préférais transmettre à mes élèves était la topographie et l’orientation ! Trouvez pour chaque cavalier ou meneur, les meilleures techniques à lui apprendre, afin de le faire progresser et évoluer était un challenge sans cesse renouvelé que j’adorai relever !

Je ne concours plus depuis quelques années (handicaps aidant) et bien plus que l’équitation ou l’attelage en eux même, ce sont les courses d’orientation qui  me manquent vraiment le plus !

Ces milliers de kilomètres que j’ai pu parcourir en compagnie de mes chevaux et poneys, carte et boussole en main, à l’affût du petit chemin dissimulé derrière les buissons, restent à mon sens, de merveilleux souvenirs que le temps n’est pas près d’effacer !

—–

Ces quelques lignes sont ma contribution du mois à la Cavalcade des Blogs dont le thème actuel traite de nos passions diverses et variées.  C’est Émilie à travers le Blog de Dalawan qui nous offre ce sympathique sujet, auquel je vous invite tous à participer également ! 🙂

Et toi ???

Qu’est-ce qui te passionnes ???

Écris-le dans les commentaires en bas de page !

🙂

2 Responses to La course d’orientation

  1. Gruyer

    Ca laisse rêveur… Merci pour ta participation 😀

  2. MT

    j’adore également les parcours d’orientation et de régularité ( POR), épreuve reine des TREC ! découvrir un lieu, avec un petit challenge supplémentaire de respect de temps ( qu’on a pas en rando ! ) , c’est du piquant en plus !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *